Montréal

Les policiers se préparent pour le déconfinement

policier
Deux policiers du SPVM portant des masques. Photo: Josie Desmarais

En vue du déconfinement progressif qui commence ce soir, le Service de police de Montréal (SPVM) portera une attention particulière aux endroits hautement fréquentés à Montréal.

Interrogé par Métro à savoir s’il avait prévu des mesures particulières pour se préparer au déconfinement, le SPVM répond qu’une force dédiée spécifiquement au déconfinement a été mise sur pied et qu’elle travaillera en soutien aux postes de quartier.

«Ces effectifs supplémentaires seront déployés sur l’ensemble du territoire pour assurer une présence policière accrue sur le terrain. Les unités locales pourront compter sur la force corporative pour intervenir dans les situations problématiques.» – SPVM

Le SPVM dit que ses policiers continueront à veiller au respect des règles sanitaires toujours en vigueur. Il rappelle à la population «l’importance de s’y conformer».

«Les risques pour la santé publique demeurent et c’est pourquoi un effort collectif est toujours demandé. Si une infraction est constatée, les policiers ont toujours le pouvoir d’émettre des constats ou des rapports d’infraction généraux.»

Les plaintes et les signalements pour non-respect du décret en vigueur continueront également de faire l’objet de vérifications par les policiers.

Le couvre-feu levé ce soir

Dès ce vendredi 28 mai, le couvre-feu sera levé partout au Québec. Se trouver à l’extérieur entre 21h30 et 5h ne sera plus interdit.

De plus, les rassemblements dans les cours arrières avec 8 personnes maximum sont désormais autorisés. Les terrasses des restaurants peuvent aussi rouvrir, et les déplacements interrégions seront possibles. La capacité des salles et stades augmente quant à elle à 2500 personnes, si celles-ci ont des sections séparées de 250 personnes.

Le Québec se déconfine dans un contexte où les nouveaux cas de COVID-19, tout comme les éclosions, continuent leur lente régression. La province recense 419 nouvelles infections dans les dernières 24 heures.

Avec la collaboration de Pascal Gaxet.

Articles récents du même sujet