Montréal
17:54 17 juin 2021 | mise à jour le: 17 juin 2021 à 17:55 Temps de lecture: 3 minutes

La Boucherie Provisions sauvée in extremis des travaux de la Ville

La Boucherie Provisions sauvée in extremis des travaux de la Ville
Photo: Josie DesmaraisLe restaurant Provisions Boucherie, sur la rue Gilford. / Josie Desmarais/Journal Métro

La Boucherie Provisions, située sur la rue Gilford dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, a bien craint devoir fermer à cause de travaux mal planifiés de la Ville de Montréal. Elle a été sauvée in extremis grâce au report de travaux d’aqueduc que la Ville comptait entreprendre cet été.

Selon un cri du coeur affiché sur Facebook, les travaux menaçaient la pérennité du commerce, qui n’a pu tourner à pleine capacité ces trois derniers étés. «Nous sommes à bout de ressources, et à bout de souffle. Si rien ne se passe, nous devrons fermer», lançait la Boucherie Provisions dans une publication Facebook le 15 juin.

«Au début du mois de mai, nous avons reçu un mot sur la porte du Provisions Gilford: travaux d’aqueduc sur la rue du 11 juin au 27 août. Notre terrasse et les placotoires qui sont sur la rue devront être déconstruits et enlevés pour l’été.»

Extrait tiré de la publication sur Facebook.

La Ville de Montréal a entendu ce cri du cœur. «Nous sommes heureux d’avoir informé le propriétaire du Provisions que nous avons modifié la séquence des travaux de réhabilitation d’aqueduc et qu’ils seront par conséquent reportés à l’an prochain», indique à Métro l’attachée de presse du comité exécutif.

La Ville pense que cela permettra au commerçant d’opérer sa terrasse cet été. «Nous sommes conscients que les commerçants ont besoin de prévisibilité […]. Comme dans toute planification de chantier, nous nous assurerons de limiter au maximum l’impact des travaux auprès des citoyens et des commerçants montréalais», poursuit-elle.

«Notre cri à l’aide a été entendu. Merci à toute notre communauté d’avoir amplifié notre voix. C’est seulement après tout ce bruit que les choses ont changé. Merci, merci, merci», a publié le commerçant sur sa page Facebook.

Manque de coordination

Provisions Gilford dénonçait un «manque de coordination» qui était sur le point d’avoir raison de leur commerce.

«Nous ne croyions jamais que ce serait la Ville de Montréal et non pas la COVID qui nous achèverait.»

Boucherie Provisions

Le commerce mentionne qu’en 2019, la rue fut fermée pour la construction des placottoirs et de terrasses. Puis est venu l’été pandémique où l’achalandage fut minime. Si les travaux d’aqueduc avaient eu lieu cette année, cela ferait trois étés de suite que le commerce ne pouvait fonctionner à pleine capacité. 

La Boucherie Provisions pense que ce dernier épisode aurait mené leur succursale à la mort. Un dénouement qui n’aura finalement pas lieu.

Articles similaires