Montréal

Auditorium de Verdun: des légendes du hockey honorées à l’inauguration

L'inauguration de l'Auditorium de Verdun s'est tenue le 10 septembre.
L'inauguration de l'Auditorium de Verdun s'est tenue le 10 septembre. Photo: Katrine Desautels

Les Verdunois l’attendaient depuis longtemps, l’Auditorium de Verdun a finalement rouvert ses portes vendredi. Pour l’inauguration, Scotty Bowman et Denis Savard, deux Verdunois qui ont brillé sur la scène professionnelle du hockey, étaient présents. 

Les patinoires de l’aréna ainsi que deux espaces dans les gradins ont été nommés en l’honneur des personnalités sportives. Denis Savard a joué 1196 matchs dans la Ligue nationale de hockey (LNH) avec les Blackhawk de Chicago, le Lightning de Tampa Bay et les Canadiens de Montréal, avec lesquels il a remporté la Coupe Stanley, en 1993.

Au cours de sa carrière, Scotty Bowman a remporté neuf coupes Stanley comme entraîneur dans la LNH dont cinq à titre d’entraîneur-chef pour les Canadiens de Montréal. Il est l’entraîneur le plus victorieux de l’histoire de la LNH avec 1244 parties remportées en saison régulière et 233 lors des séries éliminatoires.

Lors de l’allocution qui s’est tenue au milieu de la patinoire, les deux héros du hockey n’ont pas manqué de partager leur sentiment de fierté et d’appartenance à Verdun. Denis Savard se souvient de ses retours de l’école alors qu’il se précipitait sur la glace pour patiner. Lorsque les patinoires extérieures étaient enneigées, il déblayait lui-même la glace par passion pour le hockey. «Ce sont des souvenirs que je n’oublierai jamais», a-t-il exprimé.

M. Bowman a raconté ses jeunes années alors qu’il habitait sur la 5e Avenue et qu’il jouait au hockey au milieu de la rue. L’ex-entraîneur était d’autant plus touché par la nomination de la patinoire en son nom puisque son père a contribué à la construction de l’Auditorium en 1939. «C’est un honneur pour moi et pour ma famille», a-t-il dit entre les murs où son père a posé des briques.

Facture salée

Le projet de l’Auditorium de Verdun avait été évalué à 18,8 M$ en 2014, puis a été revu à la hausse plusieurs fois. Le coût de la facture s’élève finalement à plus de 44 M$. La ville-centre a financé 67% du projet et l’arrondissement a assumé le reste de la facture. 

«C’est sûr que [rénover] c’est plus couteux, mais ça permet de garder ce côté historique. Pour moi, ramener la modernité avec le passé c’est avant-gardiste du futur.»

– Valérie plante

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a expliqué qu’au moment de réfléchir à la rénovation de l’Auditorium, il y avait la possibilité de détruire le bâtiment. Elle a admis que les coûts pour rénover tout en conservant le patrimoine sont plus coûteux pour un bâtiment de cet âge. Elle estime toutefois que le résultat final vaut le coup. «On sent l’histoire à l’intérieur des murs», souligne Mme Plante.

Le maire de Verdun, Jean-François Parenteau, était ému de l’aboutissement de ce projet. «C’est une grande fierté pour l’ensemble des Verdunois de retrouver le patrimoine d’origine de ce bâtiment mythique dans notre histoire collective, mentionne-t-il. Cet ancrage sur les berges du fleuve devient le phare d’un pôle sportif et culturel unique à Montréal.»

Une attention particulière a été portée à l’accessibilité universelle. En plus de l’ajout d’ascenseurs, tous les espaces sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Les glaces sont au même niveau des bandes ce qui permet notamment la pratique du hockey sur luge.

Faits saillants

  • Le système de réfrigération des patinoires au fréon a été remplacer par un système qui fonctionne à l’ammoniac qui n’émet aucun gaz à effet de serre (GES).
  • Dans un souci de conservation du patrimoine, les bancs de bois des estrades ont tous été enlevés une planche à la fois pour la durée des travaux, puis remis en place après avoir été rénovés.
  • L’Auditorium de Verdun a été conçu par Les architectes FABG. Le projet de restauration du bâtiment a remporté le Prix excellence en architecture 2021 dans la catégorie Mise en valeur du patrimoine de l’Ordre des architectes du Québec.
  • Les armoiries originales de la Ville de Verdun ont été découvertes pendant les travaux de rénovation. Elles ont été conservées au sol dans le hall d’entrée.

Articles récents du même sujet