Montréal

Valérie Plante facilitera l’accès à la propriété

La cheffe de Projet Montréal, Valérie Plante, accompagnée de son équipe, présente la plateforme de son parti en vue des élections municipales. / Josie Desmarais/Métro Photo: Josie Desmarais

Valérie Plante s’engage à bonifier de 15 % les plafonds d’admissibilité au Programme d’appui à l’acquisition résidentielle (PAAR), dès janvier 2022, annonce Projet Montréal dans un communiqué émis dimanche.

Dans l’optique de répondre aux nouvelles réalités du marché immobilier et pour aider les familles et la classe moyenne à acquérir une résidence à Montréal, Valérie Plante explique qu’une refonte du PAAR était nécessaire.

Pour aider les Montréalaises et les Montréalais à accéder à la propriété, nous devons mettre à jour le Programme d’appui à l’acquisition résidentielle. Dès janvier prochain, les seuils d’admissibilité seront revus à la hausse, ce qui nous permettra d’aider encore plus de ménages à choisir Montréal, pour aujourd’hui et pour demain.

Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal

Les aides financières, de 5 000$ à 7 000$, restent les mêmes mais les plafonds éligibles augmentent, ce qui ouvre le programme à plus de Montréalais. Ainsi, le plus bas plafonds pour les ménages sans enfants passera de 225 000$ à 258 000$, et le plus haut plafond pour les ménages avec enfant passera de 630 000$ à 725 000$.

La précédente refonte du Programme d’appui à l’acquisition résidentielle nous a permis de multiplier les ménages admissibles. La bonification que nous mettrons en place en janvier aura le même effet.

Robert Beaudry, candidat au poste de conseiller de Ville du district de Saint-Jacques

«Sous l’administration Plante nous avons atteint un record d’exode des familles vers les banlieues. Ils ont stimulé l’étalement urbain. Il faut réformer complètement le programme d’aide à l’acquisition pour qu’il ne soit plus simplement un remboursement de la taxe de bienvenue qui représente 2 % du prix de vente, mais un véritable programme d’abordabilité qui permet d’avoir un effet significatif sur la capacité des familles d’acheter une propriété» – Karine Boivin Roy, Porte parole en matière d’habitation, d’Ensemble Montréal.

Selon Projet Montréal, le PAAR a subventionné environ 75 % plus de ménages annuellement que l’ancien programme, soit une moyenne annuelle de 1 820 ménages, contre 1 050. Entre juin 2018 et avril 2021, le PAAR aurait profité à près de 5 000 familles pour s’établir à Montréal et les montants accordés auraient augmenté au cours des 4 dernières années, passant de 3 500 $ à 5 600 $, en moyenne.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet