Soutenez

Ensemble Montréal veut que Plante rende des comptes sur les problèmes du recyclage

Le chef d'Ensemble Montréal, Aref Salem Photo: Josie Desmarais/Métro

À la suite de révélations troublantes sur le recyclage à Montréal, l’opposition officielle appelle l’administration Plante à rendre des comptes aux Montréalais.es et à faire preuve de plus de transparence dans ce dossier.

Les élu.e.s d’Ensemble Montréal déposeront une motion lors du prochain conseil municipal pour demander la tenue d’une séance plénière par le Service de l’environnement afin que celui-ci présente un plan de match pour l’amélioration de la performance des centres de tri montréalais.


«Depuis 2018, près de 35 M$ de fonds publics ont été déboursés par la Ville de Montréal dans une entreprise qui a fait faillite et dans un nouveau centre de tri dysfonctionnel, avec des ballots surcontaminés envoyés en Inde. Il est temps que l’administration Plante soit imputable de sa gestion et qu’elle fasse la preuve que l’environnement n’est pas qu’un simple slogan pour son parti», a déclaré Aref Salem, chef de l’opposition officielle.

En bref, l’administration Plante se fait passer pour la championne de l’environnement, mais laisse dépérir l’enjeu du recyclage, et ce, en toute connaissance de cause. On appelle ça, dans le Petit Robert, de l’hypocrisie.

Aref Salem, chef de l’opposition officielle

La motion demande également le dévoilement des rapports envoyés mensuellement par Ricova à la Ville de Montréal et que cette dernière détermine un échéancier clair pour diminuer de manière importante le taux de contamination des ballots de papiers qui sortent des centres de tri montréalais. Rappelons qu’une demande similaire avait été présentée par Ensemble Montréal en 2020, mais que celle-ci avait été rejetée à la suite du vote en sa défaveur des élus majoritaires de Projet Montréal. L’opposition appelle l’administration à faire les choses autrement cette année afin de redorer l’image de la métropole, localement et à l’international, et de rebâtir la confiance des Montréalais.es. 

Travail d’enquête

Les élu.e.s d’Ensemble Montréal sont d’autant plus inquiets et inquiètes que les réponses de l’administration Plante aux révélations des journalistes laissent paraître plusieurs contradictions.

La responsable de l’environnement et de la transition écologique au comité exécutif, Marie-Andrée Mauger, s’est dite «bouche bée» lors du visionnement du reportage mené par l’émission Enquête sur le haut taux de contamination des ballots montréalais, alors que l’administration reçoit pourtant les rapports mensuels de Ricova. Or, selon un article de La Presse, la Ville avait embauché des consultants il y a plusieurs mois pour enquêter sur le fonctionnement de Ricova. «Donc si l’administration n’est pas au courant comme elle l’a laissé entendre, qu’est-ce qui l’a incitée à commander une enquête? demande M. Salem. C’est très contradictoire et un peu surprenant aussi.»

La vérité, c’est que sans l’excellent travail d’enquête des journalistes, l’administration Plante aurait continué de faire croire aux Montréalais que tout est beau au niveau du recyclage.

Stéphanie Valenzuela, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’environnement

D’autres dysfonctionnements dans la gestion du recyclage par l’administration Plante ont été relevés par l’équipe d’Enquête de Radio-Canada: dans une émission diffusée le 3 février 2022, les journalistes révèlent que le taux de contamination des ballots de papiers mixtes sortants du centre de tri de Saint-Michel est très élevé et atteignait 26% en moyenne en 2021, soit huit fois plus que ce qui est prévu dans le contrat.

«Est-ce que les Montréalais recyclent pour rien? Au-delà des beaux discours sur l’environnement, qu’est-ce qui se fait réellement? Nous voulons des explications et un plan d’action», a ajouté Stéphanie Valenzuela, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’environnement.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.