Soutenez

Besoin d’un camp de jour pour la relâche? Dépêchez-vous!

Photo: Josie Desmarais, Métro

Les camps de jour qui offrent un service pour la relâche sont moins nombreux qu’en été et les inscriptions ont déjà commencé pour certains. Les parents qui souhaitent réserver une place pour leurs enfants doivent donc faire vite, prévient l’Association des camps du Québec (ACQ)

Il n’y a que sept camps certifiés qui offriront leurs services cet hiver à Montréal. À eux s’ajouteront des camps relevant du municipal et des écoles. Avec une telle offre, la coordonnatrice aux communications de l’ACQ Valérie Desrosiers invite les gens à se dépêcher pour trouver un camp. «C’est plate, mais comme parent il faut toujours un peu se presser», explique-t-elle en parlant des inscriptions.

Elle garde tout de même confiance que tous arriveront à trouver une place, mais prévient que ceux qui s’y prennent tard n’auront pas le luxe de choisir où ils enverront leurs enfants cet hiver.

Pour bonifier l’offre montréalaise, elle recommande aux parents de chercher des camps de vacances hors de l’île ou d’aller avec leurs enfants dans des camps familiaux, s’ils ont eux aussi congé. Ces camps sont «des vacances en nature à peu de frais» selon la coordonnatrice de l’ACQ. On peut y faire par exemple de la raquette et d’autres sports d’hiver en compagnie d’animateurs, et ce, avec de l’équipement fourni directement par les camps.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.