Soutenez

Des travaux sur quatre ans, sans fermeture

Catherine Girouard, Métro

Les travaux de réfection du pont Honoré-Mercier qui se termineront en 2011 devraient avoir un impact mineur sur la circulation.

Une voie dans chaque direction restera ouverte à la circulation en tout temps. Cela sera possible grâce à une nouvelle méthode de construction utilisant des dalles préfabriquées, selon ce qu’a indiqué hier à Métro Jean-Vincent Lacroix, de AGC Communications. C’est ce qu’expliqueront en détail aujourd’hui la Société des ponts fédéraux et la Direction de l’Ouest-de-la-Montérégie du ministère des Transports du Québec, à l’occasion d’une conférence de presse. Les plans, enjeux et échéan­ciers seront aussi présentés.

Les travaux qui ont débuté tranquillement se poursuivront plus sérieusement en 2009. La première phase du projet concerne la construction des bretelles d’accès au pont. Ce contrat de 66 M$ a été alloué à Mohawk Bridge Consor­tium. Il s’agit du plus gros contrat accordé à ce jour à la communauté autochtone par le gouvernement fédéral. Un second contrat pour la réfection du reste du pont sera attribué l’an prochain par appel d’offres.

L’octroi du contrat à Mohawk Bridge Consortium est sujet à contro­verse. TVA a dévoilé jeudi qu’un membre du groupe, Sterling Deer, a déjà eu affaire à la justice pour contrebande de tabac. Celui-ci ne sera pas présent lors de la conférence de presse aujourd’hui.

La Société des ponts fédéraux, maître d’Å“uvre des travaux, n’a toutefois pas l’intention d’exclure M. Deer du chantier, celle-ci affirmant ne pas remettre ses compétences en cause.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.