Montréal

Circonscription de Jeanne-Le Ber : À chacun ses promesses

La circonscription de Jeanne-Le Ber est hétéroclite. Riches ou pauvres, diplômés ou non, célibataires ou mariés, les électeurs appartiennent en plus à plusieurs communautés culturelles (chinoise, africaine, asiatique, arabe et autres).

Pour obtenir des votes, les candidats soulignent certains points de la plateforme de leur parti pour satisfaire une majorité. Thierry St-Cyr, du Bloc québécois, mise entre autres sur le logement social. «C’est quelque chose qui touche beaucoup les gens à faible revenu», a-t-il argué.

Le candidat du Nouveau Parti démocratique, Daniel Breton, s’engage aussi pour le logement social. Il parlera en plus à ses électeurs d’environnement, notamment en ce qui a à trait à l’emploi, aux normes de construction et au transport en commun.

En tant que jeune maman, Véronik Sansoucy, du Parti vert, veut améliorer les services de garde. «On veut augmenter les montants versés au programme universel de garde d’enfant ou encourager les employeurs à avoir des garderies en milieu de travail», a-t-elle déclaré.

Le conservateur Daniel Beaudin, de son côté, ne veut pas faire de promesse. «Quand je me promène, je dis aux gens que je vais les écouter, a-t-dit.

L’important, ce n’est pas de faire des promesses à l’emporte-pièce, mais bien d’écouter les gens.» Le représentant du Parti conservateur mise plutôt sur le bilan très positif, selon lui, du gouvernement de Stephen Harper.

Articles récents du même sujet