Montréal

Plateau-Mont-Royal: Un sommet sur le déneigement très suivi

En n’effectuant aucun chargement de neige la fin de semaine dernière, l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal aurait économisé 105 000 $. C’est ce qu’a indiqué Gilbert Bédard, directeur des travaux publics de l’arrondissement, lors du premier sommet sur le déneigement, organisé hier à l’initiative des nouveaux élus de Projet Montréal. La salle était presque pleine. «Les conducteurs de chenillettes qui auraient sinon été affectés au chargement de la neige ont ainsi pu s’occuper de l’entretien des trottoirs», a-t-il ajouté.

Le budget de déneigement du Plateau est de 8,1 M$, pour une estimation de 180 cm de neige par an. Or, ces 25 dernières années, la moyenne a été de 207 cm, et la ville-centre ne veut pas revoir son système de dotation aux arrondissements.

Des économies de 2,3 M$

Pour éviter le gouffre financier et mettre en place une brigade trottoir, l’arron­dissement doit donc réaliser des économies de 2,3 M$. D’où l’idée avancée de ne pas faire de chargement la fin de semaine et s’il tombe 15 cm de neige ou moins. «On continuera de faire en priorité les artères commerciales, les rues étroites de moins de sept mètres de large et les rues qui accueillent du transport en commun», a as­suré M. Bédard aux citoyens inquiets.

Parmi la soixantaine d’entre eux qui avaient répondu présents, plusieurs ont proposé des idées. Men­tionnons l’idée de refiler la majeure partie du coût du déneigement aux automobilistes, les principaux bé­néficiaires, par le biais des vi­gnettes de stationnement ou des brigades de citoyens chargés du déneigement de certaines zones.

Articles récents du même sujet