Montréal

Montréal hausse les taxes de 5,3 %

Le fardeau fiscal des Montréalais s’alourdit. Le budget 2010 de la Ville comprend des augmentations moyennes du compte de taxes de l’ordre de 5,3 %. «Nous n’avons pas augmenté [l’impôt foncier] au cours des neuf dernières années», s’est défendu le maire de Montréal, Gérald Tremblay. La hausse est en partie attribuable à la conjoncture économique difficile. La Ville doit renflouer les coffres des régimes de retraite en injectant 90 M$ supplémentaires.

En plus, l’administration Tremblay-DeSousa veut soutenir davantage le transport collectif dans la métropole. Pas moins de 450 M$ y seront consacrés en 2010, une hausse de 16,7 %. La Société de transport de Montréal (STM) obtient 57,6 M$ de plus que l’an passé. La contribution annuelle de la Ville de Montréal à la STM totalise maintenant 389,6 M$. Une nouvelle taxe est aussi créée pour financer le transport en commun. Elle s’applique aux parcs de stationnement des immeubles non résidentiels du centre-ville. Cette mesure fiscale devrait permettre de percevoir 20 M$.

Frein aux investissements
Le maire de Montréal réduit de 33 % le budget lié au programme triennal d’immobilisations en 2010. Celui-ci passe donc de 1 156,4 M$ à 774,5 M$. Les investissements sont resserrés, le temps que le processus d’appel d’offres et d’octroi des contrats municipaux soit révisé.

Articles récents du même sujet