Montréal

Des lunchs pour des jeunes défavorisés tout l’été

Photo: Getty Images/iStockphoto

Environ 1200 jeunes de 4 à 12 ans provenant de milieux défavorisés de Montréal recevront gratuitement des lunchs santé tout l’été. Ils seront distribués dès mardi dans divers camps de jour par le biais du programme Alimenter le futur de Sodexo Canada.

Ce programme vient pallier à l’interruption estivale des programmes de repas offerts en milieu scolaire. «Durant l’été, les besoins augmentent puisque les enfants ne reçoivent plus de repas subventionnés à l’école, mais le stock dans les entrepôts baisse», estime Dany Michaud, directeur général de Moisson Montréal, qui croit que le programme vient alléger le poids qui pèse sur la banque alimentaire.

«C’est un programme génial», estime Schneider Augustin, coordonnateur du camp de jour Côte-des-Neiges, dont 50 jeunes recevront ces lunchs. «C’est vraiment un plus parce que certains enfants vont enfin manger de façon équilibrée», ajoute-t-il. M. Augustin remarque à chaque année que plusieurs enfants n’ont carrément pas de lunch, ou n’ont que de la malbouffe, comme des hamburgers et des frites. Il attribue ces manquements aux conditions financières difficiles des parents.

Isabelle Huot, porte-parole du programme et conseillère en nutrition pour ce dernier, reconnaît qu’il peut paraître difficile pour certains parents de préparer des repas à la fois équilibrés et économiques. «Il faut connaître certaines règles de base et penser à des aliments santé qui offrent un bon rapport calorique pour le prix, comme les œufs par exemple», recommande-t-elle.

Avant que le camp soit aidé par le programme, M. Augustin raconte qu’il devait utiliser 500 $ du budget pour acheter des lunchs à certains enfants. «Maintenant, on peut prendre cet argent pour organiser des sorties et des activités», se réjouit-il.

En tout, 142 000 lunchs seront distribués cet été par Alimenter le futur dans neuf villes canadiennes, soit Vancouver, Calgary, Regina, Winnipeg, Ottawa, Toronto, Oakville, Montréal et Halifax.

Enfants mal nourris
La malnutrition est encore un problème au Canada :

  • Près de 2 M$ d’enfants vivent dans des familles qui sont obligées de sauter des repas ou de manger moins en raison de contraintes financières, selon la Fondation Sodexo.
  • Environ 38 % des bénéficiaires des banques alimentaires sont des enfants.
  • La faim provoque des retards de croissance, augmente les chances de maladie et diminue la performance scolaire.

Articles récents du même sujet