Montréal

Le festival Divers/Cité devient payant

Photo: Yves Provencher/Métro

Cette année, l’accès au site extérieur du festival Divers/Cité, sur les quais du Vieux-Port, sera payant.

Jusqu’au 29 juillet, il est possible de se procurer un bracelet d’accès pour les trois jours d’évènements extérieurs, soit les 2, 3 et 4 août, au prix de 15$. Des billets journaliers à 15$ seront ensuite vendus.

L’argent ainsi amassé permettra de bonifier l’offre d’activités pour les prochaines éditions, indique Suzanne Girard, directrice générale de Divers/Cité. «Règle générale, plus le prix d’entrée augmente, plus la programmation est extraordinaire», estime Mme Girard. Elle cite l’exemple du festival de musique Osheaga, qui a diversifié et multiplié les spectacles offerts en même temps que montait le prix des billets.

L’organisation du festival demande depuis plusieurs années à la ville de pouvoir charger un prix d’entrée à ses spectacles extérieurs. «Les festivals, qui occupent le domaine public, ne sont pas sensés être payants, selon les règles du Bureau des festivals, admet Mme Girard, mais il y a toujours des exceptions, comme le Festiblues au parc Ahuntsic.»

Le déplacement de Divers/Cité vers le Vieux-Port, forcé l’an dernier par le déménagement de la gare d’autocars de Montréal à proximité du site du festival, a changé la donne. La société qui gère le Vieux-Port, sous jurisdiction fédérale, n’a pas les mêmes exigences. Plusieurs évènements y sont d’ailleurs payants depuis des années. Après une édition d’adaptation, l’organisation de Divers/Cité a jugé qu’il était temps d’en demander plus à ses festivaliers.

«On a toujours suggéré une contribution, rappelle Mme Girard. Avant, c’était sous forme de don volontaire de 5$ par jour. Maintenant, on demande à peu près le même prix, sauf que ce n’est plus optionnel.» Elle juge que ce montant est bien minime pour pouvoir assister à des dizaines d’heures de spectacle.

Mme Girard croit pouvoir exploiter le site du Vieux-Port de façon très créative pour l’expansion future du festival. «Il y a plus d’espace qu’on peut occuper et on voudrait faire entrer plusieurs éléments d’eau permis par la proximité du fleuve, affirme-t-elle. On se sert déjà de la plage, et on pourrait éventuellement intégrer des bateaux. C’est sans limite!»

Programmation dansante
C’est sous le signe de la danse que se déroulera la 21e édition du festival Divers/Cité, du 29 juillet au 4 août au Vieux-Port de Montréal. Des DJs des quatre coins de la planète se produiront notamment sur la nouvelle scène Journal Métro. Par ailleurs, la projection du documentaire Pina, qui rend hommage à la chorégraphe allemande Pina Bausch, lancera la programmation extérieure du festival, le 29 juillet, au Parc La Fontaine. De retour pour une 16e édition, Mascara, la nuit des drags mettra aussi la danse à l’honneur avec de 25 à 30 drags queens et une cinquantaine de danseurs. «Céline Dion peut aller se rhabiller, c’est moi qui a le plus gros show», a lancé Mado Lamotte, animatrice de la soirée, au dévoilement de la programmation du festival.

Articles récents du même sujet