Montréal

Gare de triage Outremont: L’OCPM accueille positivement le plan de revitalisation

L’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) a accueilli favorablement le plan de revitalisation qu’a élaboré la Ville de Montréal pour les secteurs situés aux abords de l’ancienne gare de triage Outremont.

Dans son rapport rendu public lundi, l’organisme souligne le caractère «novateur» du Plan de développement urbain, économique et social (PDUES) des secteurs Marconi-Alexandra, Atlantic, Beaumont et De Castelnau, puisqu’il comprend des constats de nature urbanistique, économique et sociale. Il a en plus été réalisé en collaboration avec la population, a indiqué l’OCPM.

Plusieurs recommandations ont été formulées par l’OCPM pour bonifier le PDUES. Il croit d’abord qu’une entente formelle doit être conclue entre les autorités municipales et l’Université de Montréal. Le but serait de concilier les deux projets de revitalisation du quartier et d’aménagement d’un nouveau campus universitaire dans l’ancienne gare de triage.

L’OCPM a également suggéré de concevoir un plan en matière de logement social, de favoriser l’embauche locale et de réaménager l’avenue du Parc et la rue Jean-Talon pour assurer la sécurité des piétons. Il a aussi proposé de décréter un moratoire sur l’octroi de permis de construction dans le secteur jusqu’à l’adoption du PDUES.

Le PDUES des secteurs Marconi-Alexandra, Atlantic, Beaumont et Castelnau a fait l’objet d’une consultation publique l’hiver dernier. Pas moins de 72 mémoires ont été déposés.

La prochaine étape se jouera au conseil municipal. Les élus municipaux seront appelés à se prononcer sur le PDUES.