Montréal

Finis les poubelles et les bacs de récupération sur les quais du métro

Les usagers du métro devront bientôt changer leur habitude. À partir du mois d’août, la Société de transport de Montréal commencera à installer des îlots de récupération à deux voies dans ses stations et à retirer les 1600 poubelles et les 245 bacs de récupération des quais du métro.

Des affiches d’information seront apposées dès la semaine prochaine dans les stations de métro pour informer les usagers. Les quinze premières à être dotées d’îlots de récupération sont celles comprises entre Champs-de-Mars et Georges-Vanier sur la ligne orange et celles entre Frontenac et Atwater sur la ligne verte. Le déploiement se poursuivra jusqu’à la fin de l’année.

La STM ne pouvait pas dévoiler aujourd’hui à quoi ressembleront les îlots de récupération, indiquant qu’ils sont toujours sur la table à dessin.  

En éliminant tous les bacs et les poubelles des quais du métro, la STM veut entre autres réduire les arrêts de service causés par les déchets qui jonchent les quais. «Ils finissent par bloquer les portes des voitures et boucher les drains sur les rails», a expliqué la porte-parole de la STM, Marianne Rouette. La société de transport espère aussi doubler la quantité de matière recyclée et réduire celle des déchets.

Les îlots de récupération seront installés en dernier lieu dans les stations de correspondance, que sont Berri-UQAM, Lionel-Groulx, Jean-Talon et Snowdon, puisque les usagers n’iront pas dans les édicules ou les mezzanines pour jeter leurs déchets. «On pourrait retrouver des bacs ou des îlots à certains niveaux», a indiqué Mme Rouette.

La STM a investi 4,15M$ pour modifier les poubelles et les bacs de récupération dans le métro et pour la collecte des matières recyclables pendant trois ans. Le contrat a été octroyé en mai à la firme NI Environnement.