Montréal

Le Wi-Fi dans les trains de banlieue?

L’Agence métropolitaine de transport (AMT) étudie la possibilité d’offrir le service de Wi-Fi dans ses trains de banlieue.

Une étude de faisabilité est en cours jusqu’à la fin de l’année. Les voitures multiniveaux, qui roulent notamment sur la ligne Blainville-Saint-Jérôme, Mont-Saint-Hilaire et Vaudreuil-Hudson, sont d’ailleurs conçues pour qu’elles puissent être dotées de la technologie Wi-Fi. L’AMT évalue s’il sera possible d’offrir ce service dans ses voitures plus âgées.  

Au plus tard au début de l’année prochaine, l’AMT dévoilera un échéancier au terme duquel les usagers pourront avoir accès à l’internet dans les trains de banlieue.

«On sait que nos usagers revendiquent fortement l’accès à l’internet dans nos trains de banlieue parce que le transport en commun est aussi utilisé pour rentabiliser leur temps de déplacement», a indiqué la porte-parole de l’AMT, Brigitte Léonard.

Plusieurs sociétés de transport des États-Unis et d’Europe ont donné accès à l’internet à leurs usagers pendant leur déplacement. Dans la région métropolitaine, la Société de transport de Laval effectue un projet pilote avec des autobus dotés du Wi-Fi.