Formation et emplois
06:00 28 août 2013 | mise à jour le: 14 juin 2021 à 15:06 temps de lecture: 2 minutes

Des mesures pour féminiser les secteurs d’emploi masculins présentées mercredi

Des mesures pour féminiser les secteurs d’emploi masculins présentées mercredi
Photo: Getty Images/iStockphoto

Une série de stratégies pour augmenter la présence des femmes dans les secteurs d’emploi traditionnellement masculins seront présentées mercredi, à la suite des rencontres entre divers acteurs sociaux et économiques impliqués dans cet enjeu qui ont eu lieu ce printemps.

Implanter une nouvelle législation sur la mixité, entamer une refonte des programmes d’accès à l’égalité d’emploi, voilà deux pistes d’action pour l’intégration des femmes dans les métiers dont elles sont largement exclues, affirme Jennifer Lys Grenier, chargée de projet pour Action travail des femmes.

L’idée d’une législation sur la mixité plaît à Jean-François Rousseau, expert en enjeux d’égalité au travail et conseiller pour le Syndicat québécois de la construction.  «Des mesures coercitives pourront aider à accélérer les efforts des employeurs pour adapter l’environnement de travail aux femmes», dit celui qui participe à la rencontre. Il faut aussi repenser les programmes d’accès à l’égalité d’emploi, qui n’ont pas fonctionné dans le domaine de la construction, où la main-d’œuvre féminine s’établit à 1%, rappelle-t-il.

[pullquote]

Les recommandations émanent des États généraux de la main-d’œuvre féminine dans les secteurs traditionnellement masculins, qui a permis de réunir employeurs, syndicats, conseillers pédagogiques et représentants ministériels. Selon Mme Grenier, l’exclusion basée sur le sexe ne concerne pas uniquement les employeurs et les femmes, mais bien tous les groupes sociaux qui ont été conviés.

Parmi les autres recommandations, on note la mise en place d’une campagne de sensibilisation pour faire tomber les préjugés et la création d’une table nationale pour l’avancement des femmes dans les secteurs non traditionnels.

Articles similaires