Montréal

Mélanie Joly ne soutient plus Bibiane Bovet

Photo: Yves Provencher/Métro

Mélanie Joly retire son appui à la candidature de Bibiane Bovet dans le district de Lorimier dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal.

C’est le fait que l’entreprise financière de Mme Bovet soit sous enquête de l’Autorité des marchés financiers (AMF) qui a motivé la décision de la candidate à la mairie de Montréal.

Mme Joly affirme avoir pris connaissance de ce «fait nouveau »»samedi et avoir tenté en vain d’obtenir des explications satisfaisantes de son ancienne candidate. Des «doutes sérieux quant à la légalité de son entreprise» ont persisté. «Je ne peux me permettre aucun doute sur l’intégrité de nos candidats alors que nous tentons de remplacer une administration corrompue», a reconnu la chef de Vrai changement pour Montréal.

Mme Joly nie que l’orientation sexuelle et le passé d’escorte de Mme Bovet y soient pour quelque chose dans le retrait de son appui. Elle a tout de même admis que son équipe avait fait une erreur en n’examinant pas davantage le passé de Mme Bovet. «On est une petite organisation avec des ressources limitées. Le jour de la fin du dépôt des mises en candidature, le 4 octobre, les choses se sont bousculées», a justifié l’aspirante mairesse.

[pullquote]

Il aurait été difficile pour son parti de savoir que Mme Bovet était sous enquête de l’AMF, croit cependant Mme Joly.

La chef du Vrai changement pour Montréal s’est dite confiante que le reste de son équipe est digne de confiance et les vérifications nécessaires ont été faites. «On continue notre campagne avec des candidats de qualité», a-t-elle déclaré.

Articles récents du même sujet