Montréal
06:00 6 décembre 2013 | mise à jour le: 5 décembre 2013 à 13:10 temps de lecture: 6 minutes

Le symbole le plus emblématique de Montréal: le mont Royal

Le symbole le plus emblématique de Montréal: le mont Royal
Photo: Arnaud Baty

Toute la semaine, Métro présente les cinq symboles les plus emblématiques de Montréal. La liste a été dressée grâce aux choix d’une quarantaine de personnalités montréalaises influentes. Aujourd’hui, le mont Royal, le symbole numéro un, vu par l’explorateur Bernard Voyer.

Tous les matins, Bernard Voyer va marcher sur le mont Royal. L’explorateur et conférencier part aux aurores de son appartement du Plateau, d’où il voit très bien le symbole montréalais, et emprunte un de ses sentiers. Il ne se rend pas nécessairement à l’un des trois sommets de la montagne, mais celle-ci fait partie de sa vie et, pas de doute, il en est amoureux.

«Le mont Royal représente ce que Montréal a de plus beau et de plus précieux, croit M. Voyer. La montagne est au cœur de la boussole des Montréalais. Sans elle, on est perdus. Avec elle, on devient soudainement quelque part, poursuit-il. Chaque ville a sa tour Eiffel, son repère, mais nous, on a une montagne, un symbole naturel, un espace vert. Maudit qu’on est chanceux!»

Celui qui a gravi les plus hauts sommets des sept continents, dont l’Everest (8 850 m) en 1999, ne se blase pas de la montagne montréalaise qui pointe à… 234 mètres. «Tout est relatif, avance-t-il. Le mont Royal, c’est notre montagne. Ça perdrait tout si on l’appelait ‘‘la colline’’. Je pourrais très bien la dénigrer, mais tout deviendrait ridicule après avoir vu l’Everest…»

«Quand je monte le mont Royal, c’est le sommet de ma journée. Il va venter davantage et je vais voir plus loin. Et ça me rend heureux», raconte celui qui se dit très proche des Amis de la montagne.

Originaire du Bas-Saint-Laurent, M. Voyer a adopté la montagne quand il est devenu montréalais. C’est ce qui marque le plus les visiteurs, selon lui. «Quand on s’y promène, dit-il, on rencontre des touristes et des nouveaux arrivants qui la découvrent et qui s’émerveillent devant cet attrait unique au monde.»

[pullquote]

L’explorateur apprécie la montagne été – «c’est la plus grande salle à manger en plein air» – comme hiver. «À part en Scandinavie, il n’existe pas beaucoup d’endroits dans le monde où l’on peut voir des gens, en pleine ville, se promener avec des skis à la main», souligne M. Voyer.

Pour celui qui a exploré les pôles Nord et Sud, la montagne a quelque chose de romantique. «Le fait que son sommet soit le point culminant de la ville [le 1000, de la Gauchetière, le plus haut gratte-ciel de Montréal, mesure 205 m], c’est tellement poétique», croit-il.

«Le mont Royal, c’est un joyau», résume M. Voyer, en précisant qu’il faut donc en prendre soin. Malgré le fait que, théoriquement, la montagne soit protégée, il se désole du fait qu’il faille encore argumenter et se battre quand des projets menacent l’intégrité du symbole. «Pourquoi ce n’est pas encore acquis? se demande-t-il. Pourquoi on ne règle pas ça une fois pour toute? On a quelque chose de fabuleux au cœur de Montréal. Il faut le protéger.»

Mont Royal

Adresse: Arrondissement historique du mont Royal. Une des neuf collines montérégiennes.
Altitude: 234 mètres
Âge: Formé il y a environ 125 millions d’année. Cartier l’escalade en 1535 et lui donne le nom de mont Royal, en l’honneur du roi François 1er. Le parc, dessiné par Frederick Law Olmsted (Central Park), est inauguré le 24 mai 1876.
Surnom: La Montagne
Symbole: Paul Chomedey de Maisonneuve y plante une croix de bois en 1643 pour remercier la Sainte-Vierge d’avoir épargné Montréal d’une inondation. En 1924, la croix de métal actuelle de 31 mètres est installée.
Institutions résidantes: Oratoire Saint-Joseph, cimetières Notre-Dame-des-Neiges et Mont-Royal, Université de Montréal, Université McGill, Hôpital Royal-Victoria

Le top 15

Symboles de Montréal

  1. Le mont Royal
  2. Les escaliers extérieurs des plex
  3. Le pont Jacques-Cartier et le fleuve Saint-Laurent
  4. Le Canadien de Montréal
  5. Le stade olympique
  6. Le bagel
  7. Le dôme géodésique de Buckminster Fuller (Biosphère)
  8. Le Quartier des spectacles
  9. Orange Julep
  10. La Place Ville-Marie
  11. Habitat 67
  12. La poutine
  13. Bixi
  14. L’enseigne Farine Five Roses
  15. Le Vieux-Montréal

Et aussi…
D’autres symboles qui ont été nommés par les membres du jury:

  • Le métro et le canal Lachine
  • Le smoked meat et le marché Jean-Talon

Le jury

Richard Bergeron, chef Projet Montréal • Guy Berthiaume, pdg Bibliothèque et Archives nationales du Québec • Daniel Blier, directeur Société du Parc Jean-Drapeau • Marc Blondeau, pdg Place des arts • Nathalie Bondil, directrice Musée des beaux-arts de Montréal • Simon Boulerice, auteur • Simon Brault, président Culture Montréal • Charles-Mathieu Brunelle, directeur Espace pour la vie • Dinu Bumbaru, directeur des politiques Héritage Montréal • Marc-André Carignan, chroniqueur en architecture • Françoise David, députée de Québec solidaire • Giovanni De Paoli, doyen de la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal • L’équipe de Moment Factory • Mélissa Maya Falkenberg, journaliste • Carlos Ferreira, restaurateur • Suzanne Fortier, rectrice de l’Université McGill • Liza Frulla, membre du c.a. Conseil des arts de Montréal • Marie-Julie Gagnon, journaliste et blogueuse • Nicolas Girard, pdg Agence métropolitaine de transport • Nicolas Girard Deltruc, directeur Festival du nouveau cinéma • Arnaud Granata, directeur des contenus Infopresse • Alexandre Grégoire, réalisateur • Michel Hellman, illustrateur et bédéiste • Michel Labrecque, ex-président Société de transport de Montréal • Yves Lalumière, président Tourisme Montréal • Philippe Lamarre, éditeur Urbania • Mado Lamothe, drag queen • Eugène Lapierre, directeur Coupe Rogers • Michel Leblanc, président Chambre de commerce du Montréal métropolitain • Véronique Leduc, journaliste et blogueuse • Francine Lelièvre, directrice Musée Pointe à Callière • Jonathan Lemieux, artiste et auteur • Stephen Leopold, homme d’affaires • Jean-François Lisée, député péquiste et ministre responsable de la Métropole • Frédéric Metz, designer • Lorraine Pintal, directrice Théâtre du Nouveau-Monde • Anie Sansom, maire de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension et vice-présidente du Comité exécutif de la Ville de Montréal • Monique Savoie, directrice Société des arts technologiques • Alain Simard, président Spectra • Alexandre Taillefer, président du c.a. du Musée d’art contemporain • Kim Thuy, auteure • Élisabeth Vallet, professeure associée au département de géographie de l’UQAM et directrice scientifique à la Chaire Raoul-Dandurand • Cathy Wong, présidente du Conseil des Montréalaises • Adam Zinzan, designer graphique

* Les règles du jeu: Chaque membre du jury a dressé la liste des trois symboles montréalais les plus importants à ses yeux. Une première place donnait 5 points au symbole cité, une deuxième, 3, et une troisième, 1.