Montréal
14:14 6 mars 2014 | mise à jour le: 6 mars 2014 à 21:22 temps de lecture: 2 minutes

La STM patiente en attendant que les premières voitures Azur soient à point

La STM patiente en attendant que les premières voitures Azur soient à point
Photo: Denis Beaumont/Métro

Du retard a été pris dans l’échéancier de livraison des voitures Azur, mais la Société de transport de Montréal (STM) préfère patienter plutôt que de recevoir une rame qui ne soit pas à point.

«On ne fera aucun compromis sur les tests de qualification, a affirmé jeudi la porte-parole de la STM, Odile Paradis. Tous les tests de qualification doivent être réalisés avec succès. Si ce n’est pas le cas, on va attendre.»

Le consortium Alstom-Bombardier complète en ce moment les tests de qualification sur les premières voitures de métro qu’il livrera d’ici la fin du mois. À l’origine, le premier train prototype devait arriver à Montréal l’été dernier. Des problèmes avec des fournisseurs ont eu pour effet de retarder la confection du prototype, a rapporté le quotidien La Presse. Les deux fabricants sont prêts à doubler la cadence de production pour tout livrer, comme prévu, avant septembre 2018.

[pullquote]

En vue de l’arrivée des voitures Azur, la STM a déjà modifié et agrandi son garage d’entretien. «Avant, on fonctionnait avec des fosses, a expliqué Mme Paradis. Maintenant, on va travailler sur pilotis. Il y aura des espèces de tiroirs qu’on pourra tirer pour réparer une pièce et la réinsérer par la suite. Ce sont des technologies de pointe.»

Des tronçons de tunnel ont également dû être poncés pour éviter que les nouvelles voitures frottent sur les parois de béton. Pas moins de 70 zones de frottement ont été identifiées.

«Je ne peux pas dire que c’est parfait, a indiqué Odile Paradis. C’est pour cela qu’on fera des tests pendant huit mois.»

Dès que la première rame de métro sera livrée, d’autres tests seront réalisés pendant près de huit mois par la STM et le consortium, notamment sur les systèmes de communication et sur le passage des trains dans les tunnels. «Les voitures seront testées dans leur environnement naturel qui sont les tunnels de Montréal», a dit Mme Paradis. Après cela, les voitures Azur entreront officiellement en service et la STM recevra à chaque mois au moins une rame de métro.