Montréal

Qui veut gagner 143 400$?

Ça y est la petite annonce pour le poste de directeur du Bureau de la ville intelligente est affichée.

Si vous voulez gagner jusqu’à 143 400$ par an, il ne vous reste plus que deux semaines pour postuler. Vous aller diriger trois personnes et devrez élaborer une stratégie pour que Montréal devienne la ville la plus intelligente au monde d’ici 2017. Bonne chance!

En conférence de presse l’élu responsable du dossier, Harout Chitilian, avait indiqué s’inspirer de l’exemple de New York qui avait embauché en 2011 une jeune femme de 28 ans Rachel Sterne pour diriger un tel bureau.

À l’époque la jeune femme avait déjà à son actif la création de deux startups, GroundReport (spécialisée dans le journalisme citoyen) et Upward, une firme de consultants en stratégie numérique. Elle figurait aussi dans plusieurs classements de «jeunes prometteurs».

Ça ne vous fait pas penser à quelqu’un? Mais oui, Mélanie Joly! Vu que Denis Coderre s’est, semble-t-il, donné comme mandat de trouver du boulot à ses anciens opposants (Marcel Côté, Richard Bergeron), il ne manque plus que Mélanie Joly, qui avait d’ailleurs fait de l’ouverture des données un de ses chevaux de bataille dans la campagne électorale municipale.

J’espère en tous cas que ce sera quelqu’un d’aussi flamboyant que pour le poste d’inspecteur général. Et surtout pas quelqu’un qui viendra d’une grosse boîte de conseil informatique, mais plutôt du monde des logiciels libres ou du mouvement open data.

À ce sujet je trouve la formulation de l’annonce un peu trop dirigée. Demander «quelques années d’expérience en gestion particulièrement dans des postes de direction», c’est à mon avis risquer de se couper du bassin des jeunes geeks.

Le reste de l’annonce m’a aussi bien fait rire car on indique dans des termes très diplomatiques à quel point le futur directeur du Bureau de la ville intelligente n’aura pas la tâche facile. Je vous décode cela. Il est par exemple écrit:

  • «Démontrer une très bonne capacité d’influence et de prise de décision ». Sous entendu, «ça va être dur en ta… de convaincre les 19 arrondissements d’embarquer. Parce que même dans le cas du futur système de radiocommunication des services d’urgence, la ville-centre n’est arrivée à convaincre que 10 des 19 arrondissements d’investir.»
  • «Faire preuve d’une bonne capacité d’adaptation et se distinguer par son approche-client». Ça, ça veut dire: «Fais le plein de patience parce que tu croiseras peut-être du monde qui croit encore que le soir, il faut mettre la souris sur le dos pour ne pas qu’elle s’échappe pendant la nuit».

On plaisante, mais c’est quand même un beau projet et comme c’est une des priorités du grand boss, les budgets devraient suivre. J’espère juste qu’il ne grugera pas toutes les sommes dédiées à des dossiers au moins aussi importants tels que la sauvegarde à long terme de BIXI et la lutte à l’agrile du frêne pour n’en citer que deux.

Articles récents du même sujet