Montréal

Pression pour la mise en place d’un tarif social à la STM

Pression pour la mise en place d’un tarif social à la STM
Photo: Yves Provencher/Métro

Projet Montréal a remis de la pression sur l’administration Coderre lundi lors du conseil municipal pour la mise en place du tarif social à la Société de transport de Montréal (STM).

Cette mesure, qui instaure comme seule réduction à la STM un tarif accordé exclusivement en fonction du revenu, était l’une des promesses de Projet Montréal au cours de la dernière campagne électorale.

«On n’a jamais eu, dans l’histoire du monde, une population âgée aussi fortunée. Les femmes de chambre qui prennent le métro à 5h du matin ont autant le droit à cette réduction que les étudiants», a clamé M. Bergeron pendant les débats au conseil municipal.

Il a rappelé au maire qu’il s’était engagé à «s’attaquer au tarif social». «J’ai dit qu’on allait s’attaquer au tarif social, mais on ne peut pas le mettre en fonction dès demain», s’est défendu le maire Denis Coderre.

Alors qu’il était membre du conseil d’administration de la STM l’an dernier, M. Bergeron avait demandé une première évaluation pour s’assurer que cette mesure serait faite à coût nul. «Cela nous a permis de découvrir qu’au niveau budgétaire, il n’y aurait pas une plus grande perte avec le tarif social qu’avec les tarifs réduits actuels. Aussi, il est plus juste socialement», a indiqué à Métro M. Bergeron.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *