Montréal

Un cratère dans la rue Ontario depuis avril

Photo: Jeacy Poitras/monscoop@journalmetro.com

Un trou béant qui ronge la rue Ontario Est dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve n’a toujours pas été réparé, bien que la Ville soit au courant du problème depuis plusieurs semaines, a appris Métro.
(Lisez notre nouveau texte faisant état de l’avancement de la situation)

Le cratère, qui se trouve en plein milieu de la rue au coin de la rue Saint-Just, mesure environ 2m de long, 1m de large et 1m de profondeur, et serait là depuis la fin avril, selon Jeacy Poitras, une citoyenne d’Anjou, qui passe souvent dans le coin pour aller porter son fils à la garderie.

«Au début, ils avaient mis un gros cône dans le trou. Dernièrement, ils sont venus le changer pour des barrières de sécurité, dit-elle. C’est donc clair que la Ville sait que le trou est là», raconte Mme Poitras.

Quand Métro a visité les lieux mardi, vers 17h, aucun travail de réparation n’avait été accompli.

«[Le trou] est là depuis tellement longtemps que des herbes ont commencé à y pousser!» –Jeacy Poitras, résidante d’Anjou qui passe souvent devant le trou

Au service 311 de l’arrondissement, on a confirmé avoir reçu plus d’une plainte à cet effet, mais on n’était pas en mesure d’expliquer pourquoi aucune réparation n’avait eu lieu. La dernière plainte date du 6 août, mais une autre a été placée le 29 juillet, selon le 311. Quand Métro a demandé s’il y avait eu d’autres plaintes avant celle-ci, on a exigé une demande d’accès à l’information.

Le 311 a de plus affirmé que le problème devait être résolu «avant la fin de septembre».

Le directeur adjoint à la concertation des arrondissements, Alain Dufort, avait pourtant exprimé devant le comité exécutif en mai dernier le désir que les nids-de-poule soient colmatés dans les 48 heures suivant un appel au 311.

L’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve n’a pas offert d’explications à Métro mardi, malgré quelques appels.

Nid-de-poule

Articles récents du même sujet