Montréal
16:59 30 avril 2015 | mise à jour le: 30 avril 2015 à 17:03 Temps de lecture: 3 minutes

3 dossiers à suivre sur le front touristique montréalais

3 dossiers à suivre sur le front touristique montréalais
Photo: Mathieu DupuisUne tente huttopia du parc national de Frontenac

La croissance du secteur touristique montréalais a été de 4,6% en 2014 et 2015 s’annonce comme un bon cru, selon le PDG de Tourisme Montréal Yves Lalumière qui donnait une allocution devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain jeudi. Voici trois dossiers à suivre cette année.

1-Nouvelles attractions

La principale nouveauté sur le front touristique sera l’ouverture du camping au parc des îles de Boucherville qui a finalement gagné son bras de fer contre la municipalité. «Le camping ouvrira à la mi-juillet. Il sera seulement accessible à vélo, à pied ou en petite embarcation», indique Rémi Chapados, responsable du service à la clientèle de la Sépaq (Société des établissements de plein air du Québec). Le site aménagé sur l’île Grobois offre 21 emplacements de prêt à camper en tentes Huttopia et 54 emplacements de camping sans services. À Montréal, Tourisme Montréal ne désespère pas de voir s’installer une grande-roue high-tech où l’on pourra manger ou organiser une réunion. Le site reste à déterminer. Un héliport et même un parc aquatique font aussi parler des projets sur la table à dessin.

Screen Shot 2015-04-30 at 16.51.34

2-Airbnb sur le grill

Les plateformes de location de logements entre particuliers sont dans la mire du gouvernement qui veut notamment imposer d’ici 2016 une taxe d’hébergement. Le PDG de Tourisme Montréal affirme vouloir travailler avec l’économie collaborative qui contribue à amener à Montréal une nouvelle clientèle plus jeune et contribuerait à répondre à la demande en hébergement dans les périodes de pointe, au Grand-Prix et au mois d’août. «Ces sites doivent contribuer au tourisme par l’intermédiaire de la taxation», a ajouté le PDG de Tourisme Montréal. En faisant un rapide calcul à partir d’une étude publiée par Airbnb, les locations ont totalisé 9,7M$ à Montréal en 2014. En évitant la taxation, l’État québécois s’est privé de 1,8M$ sans parler des coûts liés à la certification. Airbnb affirme vouloir collaborer à une règlementation, restera à déterminer à partir de quelle fréquence de location, les loueurs seront taxés.

Aeroport 4809

3-Pékin comme nouvelle liaison

Même si Pékin n’a pas encore officialisé le tout, il est désormais acquis que Montréal sera relié à la capitale chinoise à partir du 28 septembre via Air China. «La compagnie aérienne l’a déjà annoncé dans son bulletin interne», indique M. Lalumière qui se félicite de l’ouverture de ce nouveau marché qui devrait faire monter les recettes touristiques de l’ordre de 7,5M$. cette année, il n’y aura pas seulement plus de touristes Chinois à Montréal, mais aussi plus de Hongrois et de Mexicains avec l’ouverture de lignes directes vers Budapest et Mexico City. Les négociations sont aussi bien avancées pour des liaisons vers la Pologne et l’Islande en 2016. En 2017, Tourisme Montréal espère attirer 5 millions de visiteurs, soit presque 28% de plus qu’en 2007.

Articles similaires