Montréal
06:00 8 mai 2015 | mise à jour le: 8 mai 2015 à 09:37 Temps de lecture: 2 minutes

Les terrasses autorisées partout dans Rosemont–La Petite-Patrie

Les terrasses autorisées partout dans Rosemont–La Petite-Patrie
Photo: Stéphanie Maunay/TC Media

Rosemont–La Petite-Patrie poursuit le développement de l’implantation des terrasses sur son territoire. Outre les restaurants et les bars, l’ensemble des commerçants pourront désormais installer un aménagement extérieur, sans avoir à demander une dérogation.

L’arrondissement a pris une disposition en ce sens, lors du conseil du mois de mai. «L’été est à nos portes et les gens ont envie de prendre l’air, explique le maire de l’arrondissement, François Croteau. Nous voulons multiplier les occasions pour tout un chacun de s’approprier l’espace public et d’animer les rues.»

Habituellement, Rosemont–La Petite-Patrie voit quelque 90 terrasses fleurir à la belle saison, mais cette année, on en compte déjà 120. «Nous allons d’ailleurs probablement dépasser le Plateau-Mont-Royal. Cela prouve à quel point il y a une ébullition en ce moment dans le quartier», s’enthousiasme l’élu.

Avec cette nouvelle mesure, M. Croteau pense recevoir une trentaine de demandes supplémentaires.

Les commerçants seront aussi autorisés à occuper l’espace de leur voisin, avec leur autorisation.

Les permis seront délivrés plus rapidement, parfois même, le jour du dépôt du dossier et une tarification unique de 9$ du pied carré sera appliquée à tous.

Tous les nouveaux aménagements devront se conformer au règlement qui entoure celui des cafés-terrasses ainsi qu’à celui sur le bruit. En effet, les commerçants devront dorénavant fermer leurs portes et fenêtres, dès 23h, après avoir rapatrié leur clientèle à l’intérieur de leur établissement.

Articles similaires