Lachine & Dorval
18:02 26 mai 2015 | mise à jour le: 26 mai 2015 à 18:31 temps de lecture: 3 minutes

Bilan du SPVM: 21% des meurtres commis à Lachine

Bilan du SPVM: 21% des meurtres commis à Lachine
Photo: Archives TC Media

Un meurtre sur cinq commis à Montréal en 2014 a été perpétré à Lachine. Cette statistique inquiétante détonne du portrait que dressent les policiers de ce secteur réputé paisible qui a connu une baisse générale du taux de criminalité.

Classé 19e au palmarès du niveau de la criminalité des 32 arrondissements et villes de l’île de Montréal, on note une baisse d’un peu plus d’un point de pourcentage par rapport à l’année précédente, selon les données du rapport annuel du Service de police de Montréal (SPVM), rendu public cette semaine.

Six homicides ont été enregistrés l’an dernier à Lachine, soit 21% de tous les meurtres sur le territoire du SPVM. C’est le secteur qui occupe la plus haute marche de ce triste podium.

Il y a eu 28 meurtres au total l’an dernier à Montréal, le même nombre qu’en 2013. Cela représente le meilleur bilan depuis 1967.

L’arrondissement de Lachine figure aussi en sixième position pour le taux de tentatives de meurtre et le taux d’agressions sexuelles, ainsi qu’au septième rang pour le taux d’entrées par effraction.

Les quartiers Duff Court et Saint-Pierre sont considérés comme les plus violents de Lachine.

Dorval
À Dorval, ce sont les vols de voitures qui retiennent l’attention. Avec 251 vols de véhicules en 2014, le secteur se situe au deuxième rang à l’échelle de la métropole après le centre-ville, avec un taux de 5,14 par 1000 habitants. Cela s’explique entre autres par la proximité aux stationnements de l’aéroport Montréal-Trudeau.

Toutefois, en nombre brut, c’est Saint-Laurent qui remporte la palme : il y en a eu 406, le nombre le plus important à Montréal.

Avec 1680 crimes contre la propriété, Dorval se situe au 14e rang sur l’ensemble des arrondissements et villes de Montréal.

Par contre, l’arrondissement est un de ceux où il n’y a eu aucun homicide. Seules deux tentatives de meurtre sont venues perturber la quiétude de l’arrondissement. À Dorval, le SPVM a enquêté sur 339 crimes contre la personne, ce qui représente 1,82 % des 18 604 crimes dans la métropole.

Quelque 19 agressions sexuelles ont été répertoriées sur le territoire du PDQ 5 l’an dernier.

Globalement, le taux de criminalité a baissé de 6% en 2014 dans la métropole par rapport à l’année précédente. Avec sa population flottante et ses zones touristiques, le centre-ville, particulièrement le Vieux-Montréal, trône au sommet des statistiques.

Articles similaires