Le Plateau-Mont-Royal
15:27 3 juin 2015 | mise à jour le: 3 juin 2015 à 16:56 temps de lecture: 2 minutes

Hippozoonomadon débarque sur le boulevard Saint-Laurent

Hippozoonomadon débarque sur le boulevard Saint-Laurent
Photo: TC Media - Nathalie Simon-ClercL'entrée de la place publique de la rue Guilbault est

Il y a 150 ans, des éléphants remontaient le boulevard Saint-Laurent. Hippozoonomadon viendra rappeler ce passé exotique cet été sur la rue Guilbault est. Mais en 2015, les téléphones cellulaires ont remplacé les pachydermes africains.

C’est au son du piano mécanique à la disposition des visiteurs, que l’animation Hippozoonomadon a été lancée sur la rue Guilbault est,  le 29 mai. Cet aménagement public réalisé en hommage au Jardin Guilbault, a été réalisé par l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal et la Société de développement du boulevard Saint-Laurent (SDBSL). Pour l’évènement, l’arrondissement a octroyé une contribution financière de 36 000$ à la SDBSL.

Le premier jardin botanique de Montréal
Selon Christine Gosselin, maire suppléante du Plateau-Mont-Royal, «Hippozoonomadon vient raviver les mémoires de ce lieu et de ses environs».

En effet, au XIXe siècle, le Montréalais Joseph-Édouard Guilbault a créé le premier jardin botanique de Montréal, à l’angle de l’avenue des Pins et du boulevard Saint-Laurent, qui est vite devenu un lieu insolite de spectacles de cirque, de feux d’artifice et d’ascensions de montgolfière. Hippozoonomadon est le nom d’un cirque invité à Montréal en 1862.

Hippopotames, zèbres et éléphants sur le boulevard Saint-Laurent au XIXe siècle

Des hippopotames cachés

La rue Guilbault, aménagée comme une place publique pour l’été par la designer Judith Portier, abrite des modules, des plantes comestibles, et surtout une activité ludique sur téléphones intelligents.

À l’aide de l’application Zoocam, les visiteurs pourront découvrir les six hippopotames virtuels qui se cachent dans l’installation. Cette expérience, qualifiée d’ «unique en ville» par la directrice générale de la SDBSL, Tasha Morizio, va s’enrichir au cours de l’été, d’une série d’évènements spéciaux, dont une conférence historique interactive.