LaSalle
15:37 21 juillet 2015 | mise à jour le: 21 juillet 2015 à 16:27 temps de lecture: 3 minutes

10 000$ et dons matériels pour les enfants de Samantha Higgins

10 000$ et dons matériels pour les enfants de Samantha Higgins
Photo: TC Media

Les LaSallois se serrent les coudes pour aider la famille de Samantha Higgins et ses enfants. Si la collecte de dons en ligne sur Gofundme a permis de récolter près de 10 000$, le restaurant McDonald’s du boulevard Newman reçoit des dons matériels dans des boîtes identifiées depuis une semaine.

Lorsque TC Media s’est présenté sur place mardi, dans une des boîtes de dons, une poche scellée semblait bien remplie.

Le LaSallois Michael R. est arrivé avec un sac qu’il a déposé discrètement dans une des boîtes de dons. Plutôt avare de commentaire, il s’est dit attristé par le drame et vouloir apporter un peu de réconfort aux enfants du couple. Son don contenait des couches et quelques jouets.

Les dons en argent contribueront à défrayer les coûts supplémentaires reliés aux frais funéraires et permettront d’aider les enfants du couple.

Au restaurant, il n’y a pas de dons monétaires et les clients y déposent surtout des couches, des jouets et des vêtements.

Cette collecte est une initiative de la famille Higgins qui a demandé la permission. «Nous avons accepté parce que nous voulons faire notre part, surtout que certains de nos employés ont connu Samantha», raconte Jeffrey Ferreira, superviseur.

«C’est la première fois que nous faisons ce genre de collecte et nous recevons des dons chaque jour depuis une semaine. Difficile d’évaluer la valeur puisque la famille vient les chercher régulièrement».

Fin horrible
Disparue à LaSalle dans la nuit du 6 au 7 juillet, Samantha Higgins a connu une fin horrible et son corps démembré a été retrouvé 72 heures plus tard à Hinchinbrooke, à plus de 60 kilomètres de LaSalle. Un fermier a fait la découverte macabre dans un sac de plastique caché sous un ponceau.

Le 13 juillet, la Sûreté du Québec (SQ) a procédé à l’arrestation du fiancé de Samantha, Nicholas Fontanelli, 22 ans, à son domicile de la rue David-Boyer. Il a été accusé de meurtre prémédité et d’outrage à un cadavre. Il demeure détenu jusqu’à son retour en Cour, le 17 août.

Le couple se connaissait depuis sept ans, était fiancé depuis peu et avait deux enfants, une fillette de quatre ans et un bambin de trois mois.

Antécédents judiciaires
Nicholas Fontanelli a été condamné pour un vol à main armée en 2010, mais a échappé à la prison. Alors âgé de 18 ans, Fontanelli et deux complices mineurs ont attaqué un homme qui descendait d’un autobus le 30 décembre 2010. L’accusé a braqué un pistolet à plomb, pour dérober environ 60$, un cellulaire et un iPod à sa victime.

Il a plaidé coupable à des accusations de voies de fait, vol, port et possession d’une arme à feu prohibée. Comme il a fait preuve de remords, le juge lui a imposé deux ans à purger dans la communauté en plus de deux ans de probation.

Cérémonie émouvante
Les funérailles de Samantha ont eu lieu samedi dernier au Salon funéraire Feron de La Petite Bourgogne. Elle était l’aînée d’une famille de quatre enfants.

Sa tante, Laurie McKernan, a déclaré que «quand elle entrait, elle illuminait la pièce. Son sourire était incroyable».

Une centaine de personnes ont appuyé la mère Vanessa Higgins et le beau-père Daniel Jones, dans une cérémonie marquée par la lecture de passages de la Bible et de la chanson «Amazing Grace».

À la sortie, plusieurs se disaient toujours incapables de comprendre les circonstances tragiques de cette histoire.