Actualités

À peine ouverte, la gare ciblée par des vandales

À peine ouverte, la gare ciblée par des vandales
Photo by: Collaboration spéciale Facebook

Seulement quatre jours après son ouverture, la gare de Pointe-aux-Trembles a déjà été la cible de vandales. L’un des écrans de télévision de la plateforme d’embarquement a été fracassé le 10 juillet dernier.

Les dommages causés par les vandales ont été réparés le 17 juillet par les équipes de l’Agence métropolitaine de transport (AMT). Le coût du remplacement de l’écran en question n’a pas été dévoilé.

Selon Fanie Clément St-Pierre, porte-parole de l’AMT, aucune des gares du Train de l’est n’avait été vandalisée jusqu’à maintenant.

«Nous déplorons les gestes commis à Pointe-aux-Trembles, mais nous sommes tout à faits conscients que comme dans toutes les installations publiques, il y a des risques associés au vandalisme», dit-elle.

La porte-parole explique que des équipes de sûreté patrouillent les différents installations sur tout le réseau de l’AMT.

«Nous sommes présents aux gares et nous essayons de faire de la sensibilisation auprès des utilisateurs afin qu’ils prennent soin des installations, mais nous savons qu’il est possible qu’on vandalise tout de même nos équipements», ajoute-t-elle.

Mme Clement St-Pierre indique que l’événement n’a pas été signalé au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

«Il s’agit d’un premier geste de vandalisme qui n’a pas une très grande ampleur. Nous faisons appel aux autorités lorsque le problème devient récurrent ou lorsqu’il s’agit de dommages très importants».

Présence policière sur les lieux
Du côté du SPVM, on indique que des agents du poste de quartier (pdq) 49 sont présents sur les lieux depuis l’ouverture de la gare.

«Nous savons que c’est tout nouveau et qu’il y a beaucoup d’engouement autour du Train de l’est, alors nous essayons d’être présents sur les lieux», indique Denis Carignant, commandant du pdq 49.

La gare qui a été mise en fonction le 6 juillet, devrait être officiellement inaugurée à l’automne prochain.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *