Montréal
14:25 18 août 2015 | mise à jour le: 18 août 2015 à 15:10 Temps de lecture: 2 minutes

Enquête collaborative close: «Et le Gravel d’or est décerné à…»

Enquête collaborative close: «Et le Gravel d’or est décerné à…»

La semaine dernière, je faisais appel à vous pour savoir ce qu’était ce hiéroglyphe curieux devant chez moi, dans l’arrondissement de Ville-Marie.

Non, Postes Canada n’a pas prévu d’y installer des boîtes postales communautaires. Non, la Ville n’érigera pas de statue en mon honneur.

La bonne réponse est… (roulement de tambours): de retirer le béton du trottoir pour agrandir la fosse et y planter un arbre. Regardez un peu plus bas dans la rue, cette fosse  va être élargie pour donner plus de chance de survie aux arbres.

IMG_2743

Bravo donc à Annie Provençal, Jean-François Silvano et Maxime AC qui repartent chacun avec un Gravel d’or (merci à Steve Côté, graphiste de compétition,  pour la conception du trophée!).

oscaroscar

oscar

Ceci dit, dans mon cas, il n’y aura finalement pas d’élargissement de ma zone arboricole. L’arrondissement a reculé et a indiqué par courriel que c’était une erreur. Le marquage a donc été effacé. Mais le dossier n’est pas clos, parce qu’il reste une question en suspens. Qui est responsable de l’arbre si la Ville en plante un sur votre terrain?

La question n’est pas hypothétique, car mettons que dans dix ans l’arbre soit victime d’un insecte ravageur exotique (genre, un cousin de l’agrile du frêne). Et bien vérification faite, ce sera au propriétaire de s’en occuper et de régler les coûts de l’abattage si cela s’avère nécessaire, et ce même si c’est la Ville qui l’a planté…

Articles similaires