IDS-Verdun

Déneigement: Prioritées maintenues avec la nouvelle politique

Photo: (Archives/TC Media)

L’application de la nouvelle politique de déneigement de la Ville de Montréal sera transparente pour les résidents de L’Île-des-Sœurs. En vigueur dès cet hiver, les mesures de déblaiement et de chargement de neige devraient respecter les mêmes priorités que celles de l’arrondissement.

Le maire Jean-François Parenteau voit d’un bon œil le changement de juridiction qui ne devrait pas engendrer de charge de travail supplémentaire à ses cols bleus. «On fait ça pour créer une harmonisation, une économie d’échelle et une performance organisationnelle. Maintenant, un citoyen qui traverse différents arrondissements va pouvoir retrouver des rues qui vont être sensiblement déneigées de la même façon.»

Auparavant, le seuil d’accumulation de neige justifiant un chargement était de 15 cm. Avec les nouvelles règles, celui-ci s’est abaissé à une fourchette comprise entre 10 et 15 cm. Une fois que la ville-centre aura donné l’ordre de ramasser la neige, Verdun aura 12h pour déclencher ses opérations et 36h pour compléter le chargement sur les artères prioritaires.

Les rues importantes autour des hôpitaux par exemple, resteront un code 1. Cette priorité comprend également les grandes artères, les rues commerciales importantes et celles ayant des voies réservées. Le code 2 concerne les rues collectrices, les rues commerciales locales et les circuits d’autobus réguliers. Finalement, les rues locales et les secteurs industriels figurent parmi les codes 3.

Centralisation
Jusqu’à maintenant, chaque arrondissement pouvait déterminer la façon dont il déneigeait ses rues. Avec cette nouvelle politique, les maires ne travailleront plus en silo et dépendront de la ville-centre, ce qui convient à M. Parenteau.

«Je n’ai pas cette phobie de perdre mon identité. La gestion administrative est une chose et le sentiment de fierté individuel en est une autre. Les arrondissements ne peuvent pas travailler chacun de leur côté, nous sommes tous inter-reliés. Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin.»

L’arrondissement de Verdun s’expose à des pénalités de 500 000$ à 1 M$ s’il ne respecte pas les nouvelles normes imposées, une mesure qui n’inquiète pas le maire.

«Il n’y a aucune raison que quelqu’un soit pénalisé ou reçoive une amende quelconque. En principe, tout le monde va embarquer dans cette nouvelle politique. Je suis persuadé qu’ils vont émettre un avis et qu’un travail va être fait auprès de l’arrondissement avant de donner une contravention.»

Articles récents du même sujet