Art de vivre
07:01 10 septembre 2015 | mise à jour le: 10 septembre 2015 à 07:02

Les Montréalais boivent moins que la moyenne

Les Montréalais boivent moins que la moyenne

Les Montréalais boivent moins que la moyenne des Québécois, selon un sondage CROP commandé par Éduc’alcool et publié jeudi.

Ce sont 74% des Montréalais qui ont déclaré avoir consommé de l’alcool dans les 12 derniers mois, alors que la moyenne québécoise est de 82%. Par ailleurs, en sectionnant les Montréalais en deux groupes, les francophones et les non-francophones, Éduc-alcool a constaté que les non-francophones faisaient baisser cette proportion. En effet, seulement 65% de ces derniers ont indiqué avoir bu durant la dernière année, contre 82% des francophones, c’est-à-dire ceux dont la langue d’usage principale à la maison est le français.

«On est tombés en bas de notre chaise. On savait qu’il y avait des différences, mais pas si grandes», a commenté Hubert Sacy, directeur général d’Éduc’alcool. M. Sacy estime qu’il faudra effectuer une enquête plus ciblée pour bien comprendre le phénomène. Il avance tout de même certaines hypothèses pour l’expliquer, notamment que certains groupes issus de l’immigration consommeraient très peu d’alcool.

D’un autre côté, un peu plus de Montréalais que de Québécois en général, soit 8% versus 6%, ont admis avoir conduit après avoir consommé plus d’alcool que la limite permise. Par ailleurs, 24% des conducteurs montréalais ont affirmé être déjà passé par un barrage policier en lien avec l’alcool au volant.

C’est trop peu, selon M. Sacy. «Il faut augmenter la perception qu’on va se faire épingler si on conduit avec facultés affaiblies. On va continuer à militer pour qu’il y ait plus de barrages», a-t-il souligné.

Environ 2500 personnes dans toutes les régions du Québec, à l’exclusion du Nord-du-Québec, ont été interrogées dans le cadre de cette enquête.