LaSalle

Trottoir sur la rue Lapierre: sitôt construit, sitôt démoli

Photo: Éric Paradis

Moins d’une semaine après avoir refait à neuf un tronçon de trottoir de la rue Lapierre, la Ville de Montréal l’a démoli. «De l’incompétence à son mieux», souligne le LaSallois Éric Paradis, qui a dénoncé cette situation incongrue à TC Media.

«Tout porte à croire qu’il s’agit effectivement d’une erreur de la Ville de Montréal», confirme Philippe Sabourin, responsable des communications à Montréal.

Résident de LaSalle depuis 38 ans, Éric Paradis emprunte cette artère quotidiennement. «Pourquoi faire un trottoir à neuf et le détruire une semaine plus tard. Ça n’a aucun sens. Tout le monde devrait mieux se coordonner», soutient-il.

Ces travaux concernent l’aménagement d’une piste cyclable et se déroulent sur Lapierre, près de l’emprise du garage Shell jusqu’à l’angle du boulevard Newman.

Ils sont exécutés par la firme Construction DJL pour la Ville de Montréal. Rejoint par téléphone, le chargé de projet de la firme, Clément Zini, nous a dit qu’il ne pouvait répondre à nos questions.

Projet sur deux ans
La Ville de Montréal a entrepris des travaux de voirie, d’éclairage et de feux de circulation sur la rue Lapierre, de la rue Cordner au boulevard De La Vérendrye.

Dans le cadre de l’aménagement d’une piste cyclable, le projet inclut la modification de trottoirs, de mails centraux, d’îlots, la réfection de la chaussée dans le couloir de la piste cyclable, la reconfiguration de certaines intersections et la mise aux normes de l’éclairage et des feux de circulation.

Ces travaux se déroulent en deux phases. La première, de la rue Cordner à la rue Hébert, s’est mise en branle le 13 octobre et se terminera en décembre. La seconde phase, de la rue Hébert au boulevard De La Vérendrye, débutera au printemps 2016.

Articles récents du même sujet