Montréal

Fermeture d’un escalier à Berri-UQAM: 37 plaintes

Photo: Josie Desmarais/Métro

À ce jour, 37 usagers du métro se sont plaints à la Société de transport de Montréal (STM) de la fermeture d’un escalier entre les quais Côte-Vertu et Angrignon à la station Berri-UQAM.

Plusieurs de ces plaintes ont été acheminées à la société de transport mercredi dernier puisque pendant l’heure de pointe du matin, le service a été ralenti sur la ligne verte et un train a dû être évacué.

«Les clients se plaignaient surtout de la gestion des déplacements et de la sécurité, parce qu’il y avait une foule plus importante qu’à l’habitude, justement en raison du ralentissement de service», a expliqué mardi la porte-parole de la STM, Amélie Régis.

Depuis le 25 janvier dernier et ce, pour les six prochains mois, les escaliers qui permettent aux usagers de passer du quai où le métro en direction Angrignon s’arrête et celui où s’immobilise le train en direction de Côte-Vertu seront fermés. Ils seront complètement reconstruits afin qu’ils soient plus larges et surtout, dépourvus d’un virage. Ces travaux font partie du vaste chantier de rénovation de la station Berri-UQAM qui coûte 87M$.

«C’est un escalier névralgique pour le déplacement de la clientèle, avait indiqué la directrice de projets de la STM, Maha Clour, il y a dix jours. L’escalier et le petit corridor sont trop étroits pour la quantité de gens qui transigent par là. Ça crée un effet de bouchon.»

Une douzaine d’inspecteurs de la STM gèrent présentement les déplacements sur les quais pendant l’heure de pointe de du matin. Ils seront présents jusqu’à la fin des travaux, mais en nombre moins important.

«Nous observons un changement d’habitudes chez la clientèle, ce qui facilite la circulation» -Amélie Régie, porte-parole de la STM

Cet escalier a été fermé en 2010 pendant environ cinq jours. Les murs avaient alors été démolis et remplacés par des panneaux temporaires.

Articles récents du même sujet