Montréal
21:56 12 avril 2016 | mise à jour le: 13 avril 2016 à 11:08 temps de lecture: 2 minutes

Montréal-Nord: Le directeur du SPVM dénonce des propos «irresponsables» de la Fraternité des policiers

Montréal-Nord: Le directeur du SPVM dénonce des propos «irresponsables» de la Fraternité des policiers
Photo: FELIX O.J. FOURNIER/TC Media

Le directeur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Philippe Pichet, trouve que les propos inscrits dans la lettre que la Fraternité des policiers et policières de Montréal (FPPM) a adressés au maire de Montréal sont «irresponsables».

La FPPM dit ne pas avoir apprécié «recevoir l’ordre de rester les bras croisés», lors du saccage survenu à Montréal Nord le 6 avril dernier.

«Envoyer des informations comme ça c’est irresponsable,s outient M. Pichet en entrevue avec Métro. Ça prétend qu’on a dit aux policiers de ne pas intervenir, ce qui est totalement faux.»

Selon lui, la stratégie qui a été choisie au quartier général du SPVM avant la marche, était «la meilleure dans ce contexte». «La stratégie, c’était d’être moins visible pour ne pas provoquer, indique-t-il. [Cette] stratégie a d’ailleurs été appliquée le 15 mars [NDLR : à la manifestation annuelle contre la brutalité policière], ce qui a très bien fonctionné. La stratégie, je l’ai lue et j’étais très à l’aise.»

M. Pichet reconnaît toutefois que l’intervention n’était pas parfaite. «Il y a des recommandations qu’on va regarder et il y a un rapport de rétroaction qui a été fait», souligne-t-il.

Le directeur du SPVM défend sa gestion des événements. «Comme directeur du SPVM, c’est à moi d’être responsable des opérations et d’assurer la sécurité des citoyens sur le territoire, insiste M. Pichet. Ce n’est pas le rôle de l’hôtel de Ville, ce n’est pas le rôle de la Fraternité, c’est mon rôle à moi et c’est ce que j’ai fait.»

Il déplore également que les propos de la Fraternité donnent «l’impression aux citoyens qu’il faut tout recommencer» à Montréal-Nord alors que beaucoup de travail a été accompli depuis la mort de Fredy Villanueva en 2008.