Montréal

Montréal-Nord : Kerlande Mibel «déçue» par le résultat

Photo: FELIX O.J. FOURNIER / TC Media

Largement battue par Christine Black, la représentante de Projet Montréal a avoué sa déception dimanche soir mais a lancé un message aux élus de l’arrondissement pour «changer la vie réelle des gens.»

«Je m’attendais à mieux, je ne vais pas mentir, mais je suis fière du travail accompli. On ne s’est pas battu contre Christine Black, mais contre Denis Coderre», a avoué la patronne de Zwart Communication, une agence spécialisée dans le marketing multiculturel.

«Le maire Coderre a dû faire campagne, cela signifie qu’il avait des doutes énormes. On a réussi à ébranler l’empire, c’est très bien», a repris Kerlande Mibel, ravie d’avoir mis en avant «l’exclusion sociale, la pauvreté et le fait que Montréal-Nord soit l’arrondissement le plus pauvre du Canada. »

«C’est un gain pour la population, a-t-elle souligné. On ne peut plus faire comme si cela n’existe pas».

Une nouvelle candidature en 2017 ?
Pour Luc Ferrandez, chef intérimaire du parti d’opposition, la «force» de sa candidate, «sa détermination et son expérience ont fait d’elle une candidate redoutable», a-t-il expliqué dans un communiqué.

«Projet Montréal peut se réjouir d’avoir fait son nid à Montréal-Nord, assure quant à elle Nathalie Goulet, la président du parti. Nous ne laisserons pas tomber les Nord-Montréalais. Nous continuerons, au cours des 18 prochains mois, de bâtir nos appuis et nous serons fin prêts en 2017.»

Avec Kerlande Mibel ? «Je reste impliquée dans l’arrondissement et je vais suivre, talonner l’équipe en place qui doit sortir du statut quo», a précisé l’intéressée qui ne ferme pas la porte à une nouvelle candidature à l’avenir.

Articles récents du même sujet