IDS-Verdun
14:22 29 avril 2016 | mise à jour le: 29 avril 2016 à 15:42 Temps de lecture: 2 minutes

Un employé d’une école de Verdun accusé de pédophilie

Un employé d’une école de Verdun accusé de pédophilie
Photo: Photo Facebook

Un présumé pédophile était dans les rangs du service de garde de l’école primaire Notre-Dame-de-la-Garde, à Verdun. Vincent Charbonneau-Lamothe a été formellement accusé jeudi d’agression sexuelle sur un mineur, de leurre, de possession et distribution de pornographie juvénile notamment.

Alors que l’éducateur de 22 ans devait répondre d’un total de sept chefs d’accusations au palais de justice de Montréal, la direction de l’école a fait parvenir une lettre aux parents pour les aviser que l’employé avait été suspendu sur-le-champ.

«La sécurité des élèves demeure notre priorité», a précisé la directrice, Josée Lapierre, qui n’a toutefois pas voulu commenter d’avantage la situation.

Les parents sont tout de même inquiets, puisque la nature des accusations ne leur a pas été dévoilée. «Mon fils est en maternelle, il n’était pas dans le groupe de Vincent, mais il l’aimait bien», mentionne une maman qui souhaite garder l’anonymat.

Aide-animateur
L’accusé était également aide-animateur au service des loisirs de l’arrondissement et était présent lors de la soirée organisée pour les athlètes ayant participé aux Jeux de Montréal.

Les élus de Verdun, avisés en soirée, ont également décidé de le suspendre de ses fonctions.

«L’arrondissement n’entend faire aucune déclaration dans ce dossier et prendra d’autres mesures, si nécessaire, sur la base des conclusions de l’enquête policière», est-il précisé dans un communiqué.

Vincent Charbonneau-Lamothe est un résident de Verdun. Il a fait ses études à l’école secondaire Monseigneur-Richard. Il était éducateur au service de garde de Notre-Dame-de-la-Garde depuis 2014. S’il est reconnu coupable, il risque jusqu’à 10 ans d’emprisonnement.

Il s’agit d’un deuxième cas de pédophilie en trois mois à Verdun. À la fin janvier, un enseignant de 3e année de l’école primaire Île-des-Sœurs, Claude Paquette, 31 ans, était du nombre des arrestations lors de la frappe de la Sûreté du Québec baptisée «Malaise» contre un réseau de pédophilie.

 

Articles similaires