Actualités

Outremont freine l’ouverture de nouveaux lieux de culte

Outremont freine l’ouverture de nouveaux lieux de culte
Photo by: Archives/TC Media

L’arrondissement d’Outremont a adopté le 30 mai son controversé projet de règlement interdisant l’aménagement de nouveaux lieux de culte sur les avenues Bernard et Laurier.

Les élues ont majoritairement voté pour cette motion qui délimite plus clairement les zones concernées. Seule la conseillère Mindy Pollak de Projet Montréal a fait valoir son opposition.

Au cours des derniers mois, des débats houleux ont pris place entre les élus et la communauté hassidique, qui a mentionné à plusieurs reprises se sentir directement visée par ce projet de loi.

Le 24 mai, plusieurs membres de la communauté avaient quitté en trombes une consultation publique sur le projet de règlement en brandissant des pancartes «Consultation bidon» afin de dénoncer l’inutilité du processus et le manque d’écoute des décideurs.

En décembre, les élues avaient déjà voté en faveur du projet de règlement, qui vise à revitaliser les artères commerciales. Des erreurs dans la délimitation des zones concernées avaient toutefois forcé l’arrondissement à retourner à la table à dessin et à reprendre le processus de consultation.

Les nouveaux lieux de culte sont déjà interdits sur l’avenue Van Horne et sur les rues résidentielles à Outremont. La communauté hassidique, qui est en constante croissance,  représente près du quart de la population de l’arrondissement. Treize synagogues occupent présentement le territoire, dont deux ont été construites il y a moins de 20 ans.

Au cours des prochains jours, un avis public sera publié pour inviter les personnes intéressées à déposer une demande de participation référendaire, qui pourrait mener vers un référendum.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *