Art de vivre
13:15 13 août 2016 | mise à jour le: 13 août 2016 à 15:55 temps de lecture: 2 minutes

Fraises: des effets bénéfiques sur le diabète

Fraises: des effets bénéfiques sur le diabète
Photo: Getty Images/moodboard RFClose-up of fresh strawberries on display in store

MONTRÉAL — Une consommation journalière d’environ une tasse de fraises permettrait de régulariser la glycémie des personnes atteintes de diabète de type 2.

C’est ce que révèle une étude qui sera présentée au Symposium international de la fraise, qui se tient jusqu’à mercredi au Centre des congrès de Québec.

L’étude clinique, dirigée par le professeur d’horticulture à l’Université Laval, Yves Desjardins, a été conduite sur une cinquantaine de personnes qui étaient légèrement obèses et souffraient d’un début de diabète de type 2.

«Lorsqu’ils consommaient environ 250 grammes de fraises par jour, on pouvait réduire de manière très très importante l’intolérance au glucose et améliorer la sensibilité à l’insuline», rapporte M. Desjardins, qui agit également à titre de coprésident du symposium.

Cette recherche a démontré que l’ingestion d’une portion de fraises a un effet similaire sur les patients que la metformine, un médicament couramment utilisé pour traiter les patients atteints de diabète de type 2.

«Nos résultats sont presque équivalents à un traitement pharmaceutique, se réjouit M. Desjardins. Juste par la consommation de fraises et d’autres petits fruits, on peut presque régulariser la glycémie.»

Les bienfaits de la fraise sur la santé sont principalement attribuables aux polyphénols, des composés qui permettent de réduire l’incidence de certaines maladies métaboliques.

Au cours des cinq jours que dure le congrès, plusieurs autres avancées scientifiques seront présentées aux quelque 600 chercheurs et producteurs provenant de 30 pays qui sont réunis à Québec.

Des études concernant les effets bénéfiques de la fraise sur la prévention du déclin cognitif, sur la réduction des cancers de la peau et sur la diminution de l’obésité seront notamment rendues publiques.

Cette grande conférence internationale réunit aux quatre ans les plus grands spécialistes mondiaux. «Ce sont en quelque sorte les Olympiques de la fraise», illustre M. Desjardins.

L’événement, qui en est à sa 8e présentation, se déroule pour première fois au Canada.

Des chercheurs présenteront également les nouvelles variétés de fraises qui devraient se retrouver sur les étals dans les prochaines années, ainsi que des modes de production plus efficients.

Articles similaires

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • BEH

    Bonsoir,
    Je m’appelle Anne-Marie, vis en France à Lyon, et suis diabétique de type 2. Ce midi, j’ai mangé un des écrevisses, légumes, 100 g de pommes de terre, 60 g de pain blanc,, deux oeufs au plat, et 237 g de fraises.
    Ce soir, avant le repas du soir, ma glycémie était montée à 1,59. Elle était à 0,93 ce matin à jeun. Pensez-vous que ces 237 g de fraises pris à midi peuvent avoir causé une glycémie de 1,59 ?

  • Leo

    J,ai effectivement realiser que les fraise fesais baisser ma glycemie et ce sans avoir lue aucune article sur le sujet ,c,est tres vrai,