National
12:59 22 mars 2017 | mise à jour le: 22 mars 2017 à 12:59 Temps de lecture: 2 minutes

Kahnawake souhaite interdire l’accès à la route 207 le matin aux non-résidents

Kahnawake souhaite interdire l’accès à la route 207 le matin aux non-résidents
Photo: TC Media-Valérie Lessard

Le conseil mohawk de Kahnawake souhaite interdire l’accès à la route 207 aux non-résidents de la réserve entre 6 h 30 et 8 h 30 le matin, de septembre à juin.

Cette restriction «vise à réduire l’important volume de trafic non-local qui utilise la route 207 pour accéder au pont Mercier ou aux routes 132 et 138 à l’heure de pointe», apprend-on dans un rapport sur la sécurité de la route 207, réalisé par la commission de la sécurité publique de Kahnawake. Selon le rapport rendu public le 16 mars, 10 000 véhicules empruntent ce chemin quotidiennement ce qui nuit à la quiétude et la sécurité des résidents du secteur. De nombreux résidents ont affirmé qu’ils étaient inquiets pour la sécurité des enfants voyageant en autobus scolaire. L’accès aux résidences et aux commerces est également difficile en raison de l’important volume de voitures.

Pour mettre en branle cette restriction, le conseil de bande doit discuter avec des représentants du gouvernement du Québec puisque la route est de juridiction provinciale. Ils discuteront également de la reconfiguration de l’intersection de l’autoroute 30 et de la route 207.

L’automne dernier, la commission de la sécurité publique de la réserve a restreint l’accès aux véhicules lourds sur la route 207 pour améliorer la sécurité du secteur. 

Articles similaires