National

Profs, parents et aînés soutiendront la décision des étudiants

Photo: Yves Provencher/métro

Les regroupements Parents contre la hausse, Profs contre la hausse, Mères en colère et solidaires, ainsi que Têtes blanches carré rouge, appuieront la décision des étudiants, qu’il s’agisse d’un retour en classe ou d’une poursuite de la grève.

«En cette veille de rentrée, rien n’est réglé et la lutte se poursuit. Nous avons été impressionnés par les étudiants, par leur intelligence, leur rigueur, leur créativité, leur courage et leurs pratiques profondément démocratiques. À ces jeunes, nous voulons dire que peu importe le choix qu’ils feront, nous serons à leurs côtés et nous les appuierons», a lancé Gérard Talbot, représentant de Têtes blanches carré rouge, devant une centaine de personnes réunies à la place Émilie-Gamelin.

Plusieurs doutent cependant qu’un retour en classe se fasse sans heurt dans l’ensemble des établissements d’enseignement. «Nous appuierons les étudiants, peu importe la décision qu’ils prendront. Mais oui, nous sommes inquiets», a avoué Caroline Gélinas, porte-parole de Mères en colère.

Pour Isabelle Baez, enseignante au département de communications de l’UQAM, c’est le gouvernement sortant qui est à pointer du doigt. «On est tous (les professeurs) très mal à l’aise face à une éventuelle rentrée, car nous devrons faire face à des élèves divisés. Le climat ne sera pas adéquat, parce que le gouvernement Charest n’a pas voulu véritablement négocié. Il a laissé pourrir la situation», a indiqué l’enseignante universitaire.

La semaine dernière, quelque 2000 professeurs de cégeps et d’universités ont signé un manifeste pour se montrer solidaire aux décisions des associations étudiantes.

Les étudiants de plusieurs établissements d’enseignement ont, au cours des derniers jours, voté en faveur d’une trêve électorale.

Articles récents du même sujet