National

Vie privée: Yahoo agit après des plaintes

Vie privée: Yahoo agit après des plaintes
Photo: Michael ProbstMichael Probst / The Associated Press

TORONTO — La société mère de Yahoo a abandonné une nouvelle modalité de service controversée qui aurait forcé ses usagers canadiens à partager des renseignements de leurs amis et contacts, incluant des numéros de téléphone, avec le groupe international établi aux États-Unis.

Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada a confirmé mardi que l’entreprise connue sous le nom de Oath, qui est propriétaire de Yahoo, Tumblr, AOL, Huffington Post et d’autres services en ligne, avait accepté de retirer l’article concerné à la suite de plaintes.

Les utilisateurs du service de courriels Yahoo fourni avec leur compte Rogers ont été parmi les premiers à se plaindre de l’article inclus dans les nouvelles modalités de service de Oath pour la messagerie instantanée.

Les modalités de service, en général, détaillent les obligations du fournisseur et de l’usager. Dans le cas de Oath, qui a des activités à l’échelle mondiale, il y avait des sections particulières à certains pays et certaines régions.

Rogers Communications a indiqué mardi par communiqué être au courant des inquiétudes de certains clients sur l’article de Yahoo portant sur les contacts personnels, et a dit se réjouir de son retrait.

Le bureau du commissaire à la protection de la vie privée du Canada à Ottawa a affirmé avoir lancé une enquête concernant Rogers, Yahoo et Oath.

Oath offrait son service de messagerie instantanée à condition que les usagers au Canada obtiennent le consentement de leurs amis et contacts pour fournir leurs renseignements personnels à l’entreprise ou à une tierce partie.

Un communiqué de Oath, publié mardi, affirme qu’une section des modalités de service «indique clairement à nos usagers» que le consentement est nécessaire.

«À la suite d’un examen plus approfondi, nous avons retiré cette section de nos modalités de service puisque la fonctionnalité n’existe pas actuellement dans nos offres de produits», a affirmé la société mère.

Le communiqué de Oath indique aussi que l’entreprise n’a pas utilisé les renseignements sur les contacts à des fins publicitaires.

Entreprise dans cette dépêche: (TSX:RCI.B)