National

Propos sexistes: Garneau réprimande Al-Baker

Propos sexistes: Garneau réprimande Al-Baker
Photo: THE CANADIAN PRESSMinister of Transport Marc Garneau stands during question period in the house of commons on Parliament Hill in Ottawa on Thursday, Sept. 21, 2017. Garneau will join Quebec International Relations Minister Christine St-Pierre as part of a delegation heading to Paris in the coming days to meet with European officials to plead their case for keeping the World Anti-Doping Agency headquarters in Montreal. THE CANADIAN PRESS/Sean Kilpatrick

OTTAWA — Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, a critiqué le nouveau président de l’Association internationale du transport aérien (IATA) pour avoir déclaré que son poste à la tête de Qatar Airways était trop difficile pour être occupé par une femme.

Le président et directeur général de Qatar Airways, Akbar Al-Baker, a tenu ces propos controversés plus tôt cette semaine après avoir été choisi pour assumer la présidence de l’IATA, dont le siège social est situé à Montréal.

Il s’est ensuite rétracté et excusé pour avoir affirmé que sa compagnie devait être dirigée par un homme parce qu’il s’agissait d’un travail très exigeant, sa réponse à une question concernant le manque de diversité sur le plan du genre au sein de l’industrie aérienne.

Le ministre Garneau a réprimandé M. Al-Baker dans une lettre.

Selon Marc Garneau, la déclaration du patron de Qatar Airways va à l’encontre des efforts pour augmenter le nombre de femmes non seulement chez les pilotes, mais aussi à des postes de direction au sein d’une industrie où elles ont toujours été sous-représentées.

«Rechercher l’égalité des genres devrait aller de soi», a écrit le ministre, qualifiant le commentaire d’Akbar Al-Baker de «contre-productif et inacceptable».

La missive ne précise pas si le Canada compte poser d’autres gestes en réaction à ces propos.