National

Quelques citations de la journée de mardi

Voici quelques citations de la journée de mardi dans la campagne électorale:

—–

«C’est des impôts qui seront éventuellement payés, habituellement, quand l’argent va être rapatrié d’un autre pays. Moi, comme comptable agréé, c’est ce que je comprends.» – François Legault, qui laisse ainsi entendre que Philippe Couillard aurait pu cacher de l’argent à l’étranger.

—–

«Je vais le dire très clairement, je n’ai pas un sou à l’extérieur du Québec. (…) J’en ai à peine pour mes prochaines années. De nous deux, il n’y a qu’un multimillionnaire, et ce n’est pas moi.» – Philippe Couillard, qui réplique à François Legault, dont la valeur des actifs atteint 9,866 millions $.

—–

«Ce sont des accusations graves, fondées sur rien. Si M. Legault a une preuve, un début de preuve, un témoignage, qu’il nous le montre, ça nous intéresse. Mais j’ai pas l’impression qu’il a la moindre chose à dire. (…) C’est du vent. Si tu veux être premier ministre du Québec, tu dois respecter des faits. Si tu as des choses graves à dire, aie des arguments, des preuves. M. Legault n’en a pas.» – Jean-François Lisée, qui se porte à la défense de Philippe Couillard.

—–

«De toute évidence, elle a besoin de nous parler pour bien comprendre ce que l’on a annoncé. (…) C’est important pour les candidats de parler avec l’organisation pour bien comprendre les enjeux et les engagements. Il faut ouvrir ses courriels.» – Philippe Couillard, à propos de la candidate libérale dans la circonscription de Labelle, Nadine Riopel, qui a qualifié certains engagements du PLQ de «pacotilles».

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *