National

Cannabis: les règles doivent être respectées

Kevin Bissett, La Presse canadienne - La Presse Canadienne

FREDERICTON — L’ex-dirigeante du groupe de travail fédéral sur le cannabis s’attendait à ce que les premiers jours de la légalisation de la marijuana à des fins récréatives soient consacrés à la célébration, mais elle incite maintenant tous les acteurs de cette industrie à respecter les règles.

Anne McLellan dit que sa mise en garde concerne les producteurs, le gouvernement, les détaillants privés, ainsi que tous les clients canadiens.

Mme McLellan anticipait que pour cette première semaine, certains joueurs de l’industrie allaient pousser les limites, et que les Canadiens allaient consommer la substance dans des endroits interdits. Mais il faut maintenant respecter les règles, signale-t-elle.

«Je pense que nous savions probablement que cela se produirait, parce que c’est l’exubérance d’entrer dans la nouvelle époque légalisée. Espérons que ces personnes auront eu leur joyeux moment de changement et qu’elles commenceront à se conformer à la loi», a-t-elle déclaré.

La police de la Colombie-Britannique a saisi cette semaine des milliers de dollars de cannabis dans deux dispensaires privés et a accusé les deux magasins d’être ouverts sans permis provinciaux.

De son côté, Gendarmerie royale du Canada (GRC) à Halifax a déclaré avoir imposé une amende de 295 $ à un chauffeur, après que des policiers eurent découvert un sac de cannabis fourni par le gouvernement qui était à sa portée. L’individu avait été arrêté parce que ses plaques d’immatriculation étaient expirées.

Le site internet de la société de la Couronne du Nouveau-Brunswick, Cannabis NB, a notamment été critiqué pour sa description des produits et ses photos montrant des gens, souriants, en train de prendre des égoportraits et de faire du yoga. Cela pourrait violer la loi fédérale.

«Santé Canada étudie la question», s’est contenté de dire Thierry Bélair, attaché de presse de la ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor.

La société Cannabis NB dit être ouverte aux commentaires et assure qu’elle modifiera le site si besoin.

«Nos événements « Découvrir, rafraîchir et se connecter » sont des outils pédagogiques conçus comme un point de départ de discussion entre nos guides et les clients pour les aider à choisir le produit qui leur conviendrait le mieux. Naturellement, nous nous attendons à ce que Santé Canada soit intéressé par ce que tous les gouvernements font, et nous sommes impatients de poursuivre les discussions avec (le ministère)», a déclaré Marie-Andrée Bolduc, porte-parole de Cannabis NB.

Anne McLellan, une ancienne vice-première ministre fédérale, dit que des leçons ont été apprises à partir de l’expérience d’autres États nord-américains: il faut appliquer la loi dès maintenant si on veut qu’elles soient respectées à l’avenir.

«Nous avons entendu à maintes reprises dans le Colorado et à Washington: à chaque fois que vous établissez un régime, vous devez le faire respecter. Sinon, les gens continueront à enfreindre la loi. Vous continuerez à avoir des producteurs et des vendeurs illégaux, ce qui saperait le régime légal», a-t-elle expliqué.

Mme McLellan a souligné que le groupe de travail avait également été informé que la réglementation devait être très stricte au début, pour peut-être être assouplie à l’avenir. Elle a fait remarquer que le Colorado devait procéder à des révisions pour rendre son programme plus restrictif.

De nombreux détaillants à travers le pays ont déjà signalé qu’ils manquaient de certains produits, ce qui n’a pas surpris Mme McLellan. Selon elle, il faudra encore quelques mois pour mieux comprendre l’offre et la demande.

Si le sujet de la légalisation du cannabis est incontournable en ce moment, l’ancienne ministre libérale rappelle que c’est une question qui ne concerne qu’une partie des Canadiens.

«Globalement, la vie continuera comme nous la connaissions auparavant. Je suis optimiste que nous pourrons résoudre ce problème de manière respectueuse, à condition que tout le monde respecte les règles», a-t-elle soutenu.

Articles récents du même sujet