National

Legault «très choqué» des prix gonflés à la pompe

Legault «très choqué» des prix gonflés à la pompe
Photo by: Jacques Boissinot/La Presse canadienneJacques Boissinot / La Presse Canadienne

QUÉBEC — Le premier ministre François Legault se dit «très choqué» d’apprendre que les Québécois paient trop cher leur essence en raison d’un mauvais calcul de la Régie de l’énergie.

Le Journal de Québec a révélé jeudi que les automobilistes paient depuis des années de 15 à 20 cents de trop par litre d’essence à la pompe.

Ce serait la faute de la Régie de l’énergie, qui fixe le prix sur lequel les essenceries se basent chaque jour en se référant au coût du baril de pétrole de type Brent.

Or, depuis au moins trois ans, les principales raffineries du Québec s’approvisionnent principalement en pétrole provenant de l’Ouest canadien, qui est beaucoup moins cher que le Brent provenant de l’Algérie et de la mer du Nord, a rapporté le quotidien.

«(Je suis) très choqué, a réagi M. Legault, jeudi, avant de se rendre à la période des questions. Le ministre de l’Énergie va s’assurer, avec la Régie de l’énergie, qu’on modifie la méthode qui n’est pas acceptable.»

Le porte-parole libéral pour le conseil du Trésor, Gaétan Barrette, a également exigé que des ajustements soient faits. «Manifestement, ça appelle une révision», a-t-il dit.

Du côté du Parti québécois, on somme le gouvernement de «faire toute la lumière sur ce dossier» puisqu’il s’agit d’une «injustice très grave».

«C’est scandaleux ce qu’on apprend aujourd’hui, du point de vue de la protection du consommateur, de la justice fiscale», a déploré la députée péquiste Véronique Hivon.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *