National

Les faux diagnostics des orphelins de Duplessis pourront être détruits

Les faux diagnostics des orphelins de Duplessis pourront être détruits
Photo: Archives MétroLucien Landry

Les orphelins de Duplessis ont remporté une nouvelle victoire jeudi. Les faux diagnostics de débilité mentale à l’origine de tous leurs problèmes dans les années 1930 à 1960 pourront être détruits lors du processus de numérisation des dossiers de santé.

Le ministre de la Santé a indiqué jeudi à L’Assemblée nationale que le décret entrerait en vigueur le 1er décembre. Plusieurs orphelins avaient dévoilé récemment que les fameux faux diagnostics continuaient de leur nuire 60 ans plus tard. Certains doivent, par exemple, encore subir une évaluation psychiatrique lors d’une opération chirurgicale afin de s’assurer qu’ils peuvent signer les documents administratifs liés au consentement.

«Chaque orphelins pourra demander que son dossier soit détruit en déposant aux instances de santé un formulaire établi pour l’occasion», indique Lucien Landry, président du COVA (Comité des orphelins victimes d’abus).

Ce dernier conseille toutefois aux orphelins qui feront ces démarches de demander une copie de leur dossier médical avant que celui-ci ne soit détruit. Cela permettra aux orphelins, qui le souhaitent, d’éventuellement poursuivre les médecins à l’origine des faux diagnostics. À L’heure actuelle, le Collège des médecins n’a offert aucune excuse aux orphelins, à la grande frustration de plusieurs d’entre eux.