National

Rapport sur les salaires des dirigeants: toujours un écart de genres au Canada

Photo: Getty Images/iStockphoto
Rédaction - La Presse canadienne

OTTAWA — Un nouveau rapport sur les plus hauts dirigeants d’entreprises canadiennes les mieux payés observe que les femmes ont encore plus de mal que les hommes à accéder à ces plus hautes fonctions et que lorsqu’elles y parviennent, à toucher les mêmes revenus.

Le rapport publié mercredi par le Centre canadien de politiques alternatives signale que parmi les quelque 1200 dirigeants de 249 grandes sociétés publiques du Canada, les femmes ne gagnent que 0,68$ pour chaque dollar versé à leurs collègues masculins. L’écart est de 0,86$ pour chaque dollar dans la catégorie des principaux gestionnaires.

Les auteurs de l’étude ont calculé qu’en moyenne, parmi les plus hauts dirigeants, les hommes empochent 950 000$ de plus par année que les femmes qui occupent des fonctions similaires.

L’économiste principal du Centre canadien de politiques alternatives, David Macdonald, affirme que l’étude démontre que malgré leurs qualifications, les femmes continuent à éprouver des difficultés à obtenir un traitement juste en matière de revenus des hauts dirigeants.

Néanmoins, la rémunération moyenne des chefs de direction des plus grandes sociétés canadiennes s’est élevée à 10M$ en 2017, une somme qui était 197 fois plus élevée que le salaire annuel du travailleur canadien moyen.

Les dirigeants les mieux payés au Canada devraient avoir atteint ce 2 janvier, vers midi, un revenu total pour 2019 équivalent à celui que le travailleur moyen mettra toute l’année à gagner, selon l’étude.

Articles récents du même sujet