National

Test des valeurs: Justin Trudeau veut le voir avant de se prononcer

SHERBROOKE, Qc — Le premier ministre Justin Trudeau a évité vendredi de dire s’il permettrait au gouvernement du Québec de soumettre les nouveaux arrivants à un test des valeurs.

C’est l’une des nombreuses demandes formulées par François Legault lors de leur rencontre la veille. Le premier ministre québécois avait soumis une liste de demandes, profitant ainsi de l’année électorale qui se dessine au Canada pour tenter d’obtenir le plus de concessions possible pour le Québec.

Il souhaite notamment qu’Ottawa lui permette de réduire de 20 pour cent les seuils d’immigration dans les deux catégories gérées par le gouvernement fédéral, soit celles des réfugiés et de la réunification familiale. Outre le test des valeurs, M. Legaultveut également imposer un test de français aux immigrants.

Québec espère aussi faire aboutir les négociations pour le financement de l’accueil des demandeurs d’asile qu’il évalue à 300 millions $ et demande que les Québécois puissent remplir une déclaration de revenus unique.

M. Trudeau s’était déjà opposé en mai à une déclaration de revenus unique administrée par le gouvernement québécois, malgré le consensus de l’Assemblée nationale. Il n’en voyait pas la nécessité et estimait que Québec avait déjà beaucoup «de contrôle sur l’immigration, sur la langue, sur la culture».

Le Parti conservateur, le Nouveau Parti démocratique et le Bloc québécois sont en faveur de cette idée.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *