National

Liberté économique: le Québec toujours un cancre, selon l’Institut Fraser

Liberté économique: le Québec toujours un cancre, selon l’Institut Fraser
Photo: IStock Photos

Le Québec demeure au dernier rang des provinces canadiennes en termes de liberté économique des consommateurs, selon le dernier rapport sur le sujet dévoilé par l’Institut Fraser.

Cet indice analyse la capacité des «individus à prendre leurs propres décisions économiques, sans restrictions indues». Pour construire son classement, l’Institut Fraser a analysé les niveaux de taxation et les restrictions dans le marché du travail à travers les provinces et les États d’Amérique du Nord.

«De plus hauts niveaux de liberté économique conduisent à plus de prospérité, une meilleure croissance économique, plus d’investissements et plus d’opportunités», souligne d’ailleurs le co-auteur de l’étude, Fred McMahon.

En 2017, l’année de récolte des données, le Québec obtient un score de 2,86. Cela place la Belle province au dixième et dernier rang de la fédération, loin derrière la Nouvelle-Écosse. La province de l’Atlantique décroche une note de 3,94 pour prendre le neuvième rang.

L’Alberta trône pour sa part au sommet du classement, avec 6,6 points.

Pas nouveau

Ce n’est pas la première fois que ce rapport désavantage le Québec. Depuis 1981, la province n’a quitté le dernier rang canadien qu’une fois, en 1990.

Généralement, l’État québécois demeure en santé. Le gouvernement a annoncé plusieurs surplus budgétaires depuis le début de son mandat.

À la hauteur de l’Amérique du Nord, les Québécois s’en sortent mieux, sans plus, en termes de liberté économique, soutient l’Institut Fraser. La province occupe le troisième quartile du classement général. Au sommet se bousculent plusieurs États américains comme le New Hampshire, la Floride et l’Idaho.

Dans l’ensemble, malgré de bonnes performances de l’Alberta et de la Colombie-Britannique – respectivement 24e et 28e –, le Canada perd des plumes. Selon l’Institut Fraser, le fossé entre les provinces canadiennes et les législatures américaines s’est largement creusé.

«Les provinces canadiennes ont dramatiquement chuté dans les classements de liberté économique nord-américains. Ça a une réelle conséquence sur la prospérité et les opportunités», maintient Dean Stansel, co-auteur du rapport.