National
16:55 14 janvier 2020 | mise à jour le: 16 janvier 2020 à 12:53

Netflix devrait payer pour la venue d’Harry et de Meghan, blague Blanchet

Netflix devrait payer pour la venue d’Harry et de Meghan, blague Blanchet
Photo: Pablo Ortiz/MétroYves-François Blanchet, chef du Bloc québécois.

Le géant du web Netflix devrait financer la venue au Canada du prince Harry et de Meghan Markle, a plaisanté mardi le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet. Ce dernier est catégorique: les impôts et les taxes des Québécois n’iront pas au couple princier.

Le prince et sa conjointe, qui entendent prendre leurs distances avec la monarchie britannique, souhaiteraient s’installer au pays pendant une partie de l’année. L’affaire a causé une énorme controverse au Royaume-Uni.

«Je pense que Netflix devrait financer la saison quatre de The Crown. Les trois premières saisons sont vraiment excellentes, j’ai adoré, alors ils pourraient financer celle-là», a-t-il lancé à la blague, en marge d’une rencontre avec la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Le chef bloquiste en a ensuite rajouté une couche. «Je ne vois aucune raison pour laquelle les impôts des Québécois devraient davantage servir à Meghan et Harry qu’ils devraient servir à financer les Simpsons», a-t-il glissé.

«On ne parle pas d’amener Disneyland au Canada. On parle d’avoir deux personnes. Comme si ces deux personnes-là allaient révolutionner l’attrait touristique du Canada pour le reste de la planète. […] On a autre chose à faire avec l’argent des Québécois.» – Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois

«N’importe qui peut venir au Québec», ajoute Blanchet

M. Blanchet a mis de côté les références à Netflix lorsque questionné sur la possibilité que le prince Harry et Meghan Markle choisissent le Québec pour s’installer.

«N’importe qui peut venir au Québec. S’ils ont envie de devenir Québécois, ils seront les bienvenus. Mais ils vont vivre selon les mêmes règles que l’ensemble des Québécois, avec le français comme langue commune.»

Cela dit, même si Harry et Meghan venaient vivre dans la province, «je ne serais pas plus d’accord pour qu’on paie de nos taxes des gens qui, la dernière fois que j’ai vérifié, n’étaient pas trop dans la misère», a renchéri le chef du Bloc.

Il s’en est du même coup pris aux «racines monarchistes» selon lui encore présentes dans «certaines régions» du Canada. «Pour moi, la monarchie, ça reste le symbole de la conquête, d’une volonté persistante d’assimilation, du droit divin, bref un ensemble de valeurs assez loin des valeurs des Québécois», a-t-il insisté.

Mardi, plusieurs médias ont fait état du fait que le prince Harry et Meghan Markle devront passer par les mêmes procédures d’immigration que tout le monde s’ils souhaitent s’installer au Canada. Aucun privilège n’est en effet conféré aux membres de la famille royale en raison de leur statut, a confirmé le ministère de l’Immigration.

Articles similaires